Bienvenue à notre petit dernier, Australiandream !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Chroniques d'Inaria

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Sa'ffy
So Feminist

• Messages : 4200
• Age : 22
• PUF : Sa'ffy
• Meute : Stoneclaw & Alteron & Inaria
• Rang : Guerrière & Louveteau & Apprenti

MessageSujet: Chroniques d'Inaria   Sam 16 Mar 2013, 21:00

« Chroniques d'Inaria »





- Histoire -

Il fut un temps où les Direwolves étaient divisés en une multitude de petites meutes, se partageant la luxuriante forêt. Elles auraient pu prospérer, n'eut été d'un ennemi puissant : les Smilodons du sud (voir Les chroniques de Stoneclaw). À chaque attaque de ceux-ci, de nombreuses victimes étaient à déplorer, ainsi qu'une disparition du gibier. Les petites meutes s'unirent donc pour former la plus grande meute connue : Inaria. Pour un temps, les sabres se tinrent à distance, mais la menace persistait.

C'est alors qu'un loup des plus puissants de la meute parvint à abattre presque seul un félin, rare exploit. L'idée vint aux dirigeants d'Inaria de créer une défense parfaite : des loups plus grands, plus puissants. Les meilleurs spécimens furent croisés et, après des générations, la Garde d'Élite fut créée. Pour préserver leurs capacités, il leur fut interdit de se reproduire avec les autres loups de la meute. Puis, par la consanguinité qui faisait rage, créant d'ailleurs la Fureur (voir Descriptif des races), le Rituel d'Accouplement fut instaurer pour assurer le mélange constant des gênes les plus fortes.

Dès lors, les Élites ne furent plus considérés comme des héros mais plutôt comme des outils plutôt dangereux. Un racisme se développa, particulièrement sous le règne de Greyback et Whitewind, et s'étendit à toute race autre que Direwolf. C'est à cette époque que naquit Rapier, première née des alphas. Se voyant déjà à la tête de la meute, qu'elle ne fut sa déception lorsqu'elle comprit que jamais son souhait ne serait exaucé. Puis, sa colère, lorsqu'elle apprit que ses parents auraient préférés voir la Capitaine des Élites, Swiftkill, leur succéder à sa place. Rapier complota donc pour forcer sa rivale à tomber sous la Fureur et tuer les nouveaux-nés des Alphas.

Découvrant le carnage, les Alphas accusèrent Swiftkill et sa race ; il en résultat leur bannissement, produit d'un racisme qui n'avait cessé de croître (voir Les chroniques Blackblood). Quant à Rapier, lorsqu'il lui apparut qu'elle n'hériterait toujours pas du trône, elle quitta Inaria en furie et partit créer sa propre meute (voir Les chroniques d'Alteron). La population d'Inaria ayant grandement diminué, quelques croisés Direwolves furent acceptés dans la meute, de même que les lointains cousins Arcticwolves, qui fuyaient la tyrannie du Grand Nord (voir Les chroniques du Grand Nord).

Le racisme perdura jusqu'à la mort de l'alpha Greyback. Ce n'est qu'ensuite que Whitewind parvint à rétablir un peu de tolérance. Puis, la guerre qui couvait contre les Stonclaws éclata. Ravalant sa rancoeur, Inaria demanda l'aide des Blackbloods ; ceux-ci n'y répondirent jamais, pris par leur propre invasion. Inaria parvint à s'en sortir seul, par l'écroulement du barrage, mais un an plus tard, les rivières débordèrent et inondèrent le territoire. Encore une fois, l'appel fut lancé aux Blackbloods. Ils se déplacèrent jusqu'à l'Oasis et, en chemin, Whitewind mourut, laissant le pouvoir à ses héritiers Adrian et Duskhaze.

_____________________________________________________________


- Territoire -

Les terres d'Inaria abritent l'une des plus vieilles forêts du continent, et certainement dans les plus étendues. Bien que vieillissante, comme le témoigne la richesse de sa flore, elle demeure en constante régénération et recèle de vie, en dépit de sa tranquillité apparente. La majorité du territoire est couvert d'un sous-bois éclairci par endroits, plus dense par d'autres, qui accueille majoritairement des feuillus au sud, dont les célèbres arbres colorés de rose et violet, et se transforme en conifères vers le nord, juste avant la Forêt noire. Ce lieu foisonne de proies, dont de belles hardes de cervidés, héritage légué par la végétation abondante et les nombreux ruisseaux qui traversent la région. Le principal affluant provient des contrées nordiques et se scinde en deux, une part s'enfonçant plus profondément dans Inaria et l'autre, anciennement asséchée, qui descend dans le désert du sud et se nomme Dry River.

Printemps : Dégel du Sud jusqu'au Nord, débordement des cours d'eau. Retour des proies et de la végétation.
Été : Beaucoup de végétation et proies. Températures pouvant être assez chaudes. Quelques précipitations de pluie.
Automne : Les feuilles rougissent et tombent. Précipitations de pluie plus abondantes. Premières neiges éphémères au Nord.
Hiver : La neige progresse du Nord jusqu'au Sud, recouvrant tout. Cours d'eau souvent gelés. Proies plus rares.

Effectif de la meute


Écrit par Sa'ffy

Revenir en haut Aller en bas
http://lasheslie.deviantart.com/
 
Chroniques d'Inaria
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chroniques d'Inaria
» Chroniques du Monde émergé
» Les Chroniques de krondor
» Chroniques de la Tour de Laura Gallego Garcia
» Meute de la forêt Inaria

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Blackblood Alliance : Dissension :: Le Berceau de l'Alliance :: L'Origine du Monde :: Tout Savoir-