Bienvenue à notre petit dernier, http://bba-dissension.naturalforum.net/profile.forum?mode=viewprofile&u=499Australiandream !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Retour à la case départ.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

FM.CO
Dinosaure

• Messages : 1853
• Age : 25
• PUF : Ephem / FM

Caractéristiques du perso
• Amour:
• Relations:
• Autres comptes:

MessageSujet: Retour à la case départ.   Dim 26 Mai 2013, 17:10


Retour à la case départ.
{An 6, Printemps ; Priorité à Saskia}




Le désert. Paysage typique de son enfance. Aride. Sec. Le voilà qui le foulait à nouveau. Mais il n'était plus un enfant. L'avait-il jamais été? Ah, mais peu importe... Il revenait sur ses terres natales changé au plus profond de lui même. Et l'oasis aussi avait changé.

Sa mère était morte. Enfin, celle qu'il considérait comme sa mère. Des bâtards avaient attaqués l'oasis. Des gens avait été tués. Tout n'avait été que chaos pendant son absence. Et Maverick avalait la pilule avec difficulté. Son départ, presque forcé, l'avait déjà plongé dans une amertume discrète et intérieure, et maintenant, les minces liens qui le tenait encore à ce refuge perdu avait été coupé, tel un cordon ombilical. Pourtant, tout n'était pas noir. L'eau était revenue en provenance de Dry River, comme par compensation pour les morts. Des mouvements, des sursauts de conscience, si l'osais dire, avaient également ébranlé la meute. Enfin. Certains s'étaient rendus compte des condition de vie misérables difficilement glanées auprès de ce lieu aussi rêche qu'étouffant. Ceux là étaient partis… Malheureusement, il ne pouvait pas les suivre. Lethal avait tout juste mis bas, quelque jours auparavant, suite à leur union impulsive durant l'hiver. Il était père désormais… Mais l'information ne semblait pas vouloir passé. En fait, aucune ne semblait le faire. Il se sentait… perdu. Trimballé de force vers l'avenir. C'était… épuisant. Plus épuisant encore que sa lutte pour la survie lors de ses premiers mois, aussi paradoxal que ça pouvait être.

Il n'aurait jamais crut pouvoir envié son enfance au futur un jour, mais il n'avait pas l'énergie de râler. Non. Il était fatigué. Alors… peut être devait-il juste laisser passer tout cela? Avait-il seulement le choix de faire autrement? Après tout… il était inutile -et complètement stupide- de saboter sa nouvelle vie par amertume de l'ancienne. Car il ne se faisait pas d'illusions: cette vie là, il ne la retrouverait jamais. Le jeune adulte soupir, arrêtant sa marche et s'étale finalement sur les bords de la nouvelle source d'eau circulant dans l'oasis. Savourant silencieusement le contact de l'herbe avec sa peau, il ferme les yeux, écoutant distraitement les sons caractérisant l'écoulement de la rivière. Il aurait tout le temps de réfléchir et de reprendre ses mauvaises habitudes après… Pour l'instant, il devait être comme l'eau enfin revenue peupler les environs. Souple avec lui même. Prendre son mal en patience. Pour le bien de sa famille, et pour son bien à lui: c'est à peine, si dans tout ce tumulte, il avait pensé à aller parler à un guérisseur!

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Erza
Reptile

• Messages : 742
• Age : 24
• PUF : Erza
• Meute : Stoneclaw / Blackblood
• Rang : Général / Louvarde

Caractéristiques du perso
• Amour: //
• Relations:
• Autres comptes: Aucun

MessageSujet: Re: Retour à la case départ.   Mar 28 Mai 2013, 21:05


Petite Saskia commençait doucement à quitter la pénombre rassurante de la grotte pour la clarté de l'extérieur. Chaque jour, elle progressait un peu plus dans sa découverte du monde ou plutôt du désert. Il y avait tant à voir et plein de questions à poser.

Aujourd'hui, une plume sombre l'avait réveillée en chatouillant son museau. Ce petit rien suffit amplement à attiser son envie de jouer. Elle s'était écartée des corps des autres louveteaux et s'était mise à suivre cet étrange objet porté par une légère brise. Elle se prit bien quelques parois rocheuses dans sa frimousse en essayant de l'attraper, mais rien de bien méchant. Sa force était bien trop faible pour qu'elle se fasse du mal. Ce petit jeu de poursuite dura assez longtemps, jusqu'à ce que les deux protagonistes atteignirent l'entrée.

Là, la jaune hésita à franchir la barrière entre l’ombre et la lumière. D’habitude, elle sortait toujours accompagnée. Mais ses amis dormaient. Elle fit un pas en avant, avant de reculer. L’inquiétude l’empêchait d’être tout à fait sereine. Elle ne savait pas si c’était interdit de sortir toute seule. Papa ne lui avait rien dit à ce sujet. Trépignant sur place, ce fut le désir de capturer la plume qui la fit s’engager à l’extérieur. Elle voulait montrer cette bête bizarre à ses compagnons de jeux. Elle s’élança derrière elle.

Cette chasse improvisée se termina définitivement lorsque la proie volante se posa sur la surface de la rivière. La petiote, la voyant enfin à sa hauteur, jubila de sa chance. Sûre d’elle et de sa victoire toute proche, elle se déplaça vivement pour l’atteindre. Sauf que le sol disparut rapidement sous ses pattes pour laisser place au liquide froid. Saskia avait encore quelques difficultés à faire la différence entre les endroits où elle pouvait marcher sans problème et l’eau. La voici donc déconcertée, avec ses pattes trempées et la plume disparaissant rapidement au grès des flots.

Une fois sa surprise passée, elle poussa un long soupir résigné. Il ne lui restait plus qu’à rentrer bredouille. Elle retourna sur la berge en levant bien haut ses pattes à chaque pas. Elle n’aimait pas être mouillée. Ce fut en tournant la tête pour chercher la grotte, que son regard entra en collision avec une silhouette allongée. Toute contente à l’idée d’avoir un peu de compagnie, elle s’approcha avec entrain. Mais le loup étrange ne bougeait pas beaucoup, il semblait dormir. Or, ce n’était pas drôle de parler aux personnes endormies. Pour en être sûre, elle lui posa directement la question.


« M’sieur ? T’fais dodo ? »

En attendant un quelconque signe de sa part, elle s’installa à côté de lui. Elle remarqua que le poil de l’adulte semblait bien sec. Alors, elle se mit à essuyer ses pattes mouillées sur lui.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

FM.CO
Dinosaure

• Messages : 1853
• Age : 25
• PUF : Ephem / FM

Caractéristiques du perso
• Amour:
• Relations:
• Autres comptes:

MessageSujet: Re: Retour à la case départ.   Dim 02 Juin 2013, 15:48


Maverick ne dormait pas, non, mais il aurait très bien put. Assoupi de la sorte, il cherchait à se retirer dans une bulle, à mettre du recul avec le monde autour de lui. La mélodie de la rivière l'emmenait dans l'univers de l'imaginaire, souverain chez lui, et de la sérénité, qu'il tentait d'atteindre avec acharnement. Lentement, sa conscience s'échappe, libérée. Mais aussi volatile, et suspecte à des retours brusques. Comme celui qui s'effectuait alors que le contact d'un petit corps et d'humidité se fait sentir sur sa chair. Ses barrières ainsi franchi, il n'avait d'autre choix que de retourner à la réalité, au moment présent. Il effectue un son entre le soupir et le grondement, déphasé avec son entourage. Ses yeux s'ouvre progressivement, et avec eux, sa capacité d'analyse. Bien que celle ci se fasse plutôt désirée tandis qu'il essaye de déterminer quelle créature il a sous les yeux, et que les restes de sensations à l'endroit où sa peau s'est faite touchée ne lui éveille aucun sentiment de suspicion.

— T'es qui toi? Lance t-il, mi las, mi curieux. Peu à peu, sa vue s'accommode à la petite chose auquel il s'est adressé. Une chose qui s'apparentait à un canidé. Un fait plutôt minime. Mais qui avait le mérite d'être le seul qu'il avait à sa disposition, au vu de son manque d'interprétation actuel. A défaut de pouvoir se prononcer plus en avant sur le statut de la petite chose, Maverick reste immobile. Un bâillement s'échappe de sa gueule, protestation de son corps contre ce pseudo réveil, et, un instant, il songe à ignorer l'élément perturbateur, mais c'est alors qu'un son semblable à un gargouillis se fait entendre. Cela vient de son ventre… Le jeune adulte échappe un soupir, lançant un regard agacé vers sa bedaine. Sachant désormais qu'il ne pourrait pas se rendormir de sitôt avec un besoin d'alimentation désormais éveillé, il retourne son regard sur… ce qui s'apparente à un louveteau. Ha! La saison des naissances semblait n'épargner personne. Quel ironie, qu'il croise un de ces nouveaux nés, lui qui voulait justement évité de trop s'approcher de cette caste d'âge sans un minimum de préparation. Il fallait croire qu'il devait mettre les pattes dans le cambouis…

Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Retour à la case départ.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Retour à la case départ.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Retour à la case départ.
» [Fini] Retour à la case départ ! (Suite d'une Nouvelle crise de nerfs ?) [PV]
» « Les hommes rêvent du retour plus que du départ. »
» ❝ Les hommes rêvent du retour plus que du départ. ❞ JULIET&DONOVAN
» Retour à la case de départ de l'OPERATION BAGDAG au Belair

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Blackblood Alliance : Dissension :: Le Berceau de l'Alliance :: Le Gosier :: L'Oubliette des Rps-