Bienvenue à notre petit dernier, Australiandream !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 En chasse, compagnons ! | Darjeeling et Raïlen.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Invité
Invité


MessageSujet: En chasse, compagnons ! | Darjeeling et Raïlen.   Dim 14 Juil 2013, 23:36

Printemps, An 6.



Aujourd’hui, Sarwen était de bonne humeur.

Il n’y avait pourtant pas de raison particulière à cela. La journée promettait d’être banale, terne, froide pour le cœur de la jeune courtisane. Et pourtant, cela ne l’empêchait pas de ressentir une certaine joie, cependant bien tapie, comme à son habitude. Ne rien montrer, ne rien laisser paraitre, ainsi était l’éducation que s’était forgé dès son plus jeune âge la fille d’ArcticSky et WhiteFang. D’ailleurs, elle ne leur prêtait plus aucune attention à ces deux là ! Evitant même les possibles rencontres, esquivant le contact, Sarwen n’était décidément une personne faite pour la sociabilité. Peut être tenait-elle un peu de son oncle. Lui aussi n’avait pas eu vraiment de véritables relations, s’isolant. Sauf que moi, je ne me perdrais pas comme lui. Triste erreur de sa part. La blanche ne pouvait cependant nier qu’il lui manquait. Elle avait beau avoir une attitude des plus indifférentes, son esprit n’était cependant pas dénué de tout sentiments. Aussi avait-elle accordé une douce pensée à l’excentrique Alteren lors de sa mort. Jamais elle n’oublierai le pauvre loup déchu, jamais. Car la douleur qu’il avait subit face aux autres était tout bonnement injuste. Et c’est qu’elle s’en voulait, la demoiselle ! Peut être si elle avait été plus compréhensive … Non, non, non ! En aucun cas elle ne devait se dévoiler. Les gens font mal. Les gens trahissent. On ne peut que se débrouiller seul.

Ainsi, désireuse de mettre le plus d’espace possible entre elle et la Meute, Sarwen se décida donc à effectuer une - énième -  chasse, pour petit gibier cette fois ci encore. Non pas que les cerfs, élans, et autres grandes proies l’effrayaient  - enfin si, un peu parfois - mais traquer ces bêtes fières et nobles, tâter de leurs bois, sabots, et autres défenses ne lui plaisaient guère aujourd’hui. Et en ce jour de beau temps, rien ne viendrait la troubler. Dans un réflexe, elle secoua son pelage, et décida donc de se dégourdir les pattes dans la froideur de la matinée. Un sourire, une inspiration de l’air frais, et direction la Toundra. Son activité favorite lui ferait le plus grand bien, aussi, se hâta-t-elle à se rendre au lieu cité. La route ne serait pas – très – longue et la belle se sentait au mieux de sa forme. Elle ne put s’empêcher de frémir lorsqu’avant de partir, Glen ne lui lance un ô combien indescriptible regard. Décidément, ce loup gris était bien le dernier qu’elle comprenait ! Et pourtant … Un léger soupir, tandis qu’elle continuait sa course rapide et légère, cependant engourdie par le froid. Chasser. Vite.

Lorsqu’elle aperçu les herbes sèches et éparpillées, les quelques malheureux arbres se battant en duel dans cette immensité, et des odeurs alléchantes, Sarwen se stoppa immédiatement, huma l’air. Bien. Des effluves de rongeurs tels que des lapins, dont certains pas très loin, cela serait parfait. Inspirant, expirant doucement, elle adopta son comportement. Prenant soin de se mettre face au vent, ses yeux scrutèrent avec attention les environs, et, silencieuse créature fantomatique, légèrement tapie. Ses pattes foulaient sans un bruit le sol herbeux, et aussi, sa discrétion et ses recherches ne tardèrent pas à donner résultat : Deux lapins demeuraient non loin.

Se tapissant un peu plus dans les herbes, observant avec délice ses proies, la louve blanche entendit alors un bruit. Les lapins détalèrent aussitôt. Flûte. Elle tourna la tête, son regard posé dans celui de ce loup.

« Darjeeling. »

Simple murmure, tandis qu’elle inclina poliment la tête pour saluer le mâle poliment. Elle se releva dans son entièreté, et tourna la tête, tentant de capter d’autres effluves. Jetant un léger coup d’œil  à son comparse, un sourire non dissimulé pointa sur ses babines. J’espère que tu sauras te démarquer un peu.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

mlp.kaos
Mammifère

• Messages : 4106
• Age : 23
• PUF : mlp.kaos

Caractéristiques du perso
• Amour:
• Relations:
• Autres comptes:

MessageSujet: Re: En chasse, compagnons ! | Darjeeling et Raïlen.   Lun 15 Juil 2013, 19:29


Les sourcils froncés, les yeux fixés sur le sol où s'y terrait un petit trou, Darjeeling tressauta en entendant son nom d'une voix dont il n'était pas accoutumé. Pas que son nom, son nom au complet:
- Darjeeling, fit la voix. Très peu de loups savaient comment prononcer ses syllabes, aussi dut-il redressa sa tête dans un soubresaut, dardant du biais de son oeil la forme non-loin de lui, le tirant hors de son instinct de prédateur. Lorsqu'il croisa le regard de la louve, il put mieux la discerner, un peu comme s'il venait de nettoyer la lentille de son objectif. Son image devint nette. Il s'agissait d'une louve  faisant parti de la meute, dont il avait l'habitude de croiser.
- Je suis surpris, il lui répondit en lui rendant son sourire, les oreilles dressées. Je ne suis pas habitué de voir d'autres loups, hormis mes supérieurs, employer mon nom complet, il lui dit, sans perdre la sincérité de son sourire. Il se détourna momentanément pour regarder le trou creusé par son lemming en fuite, avant de s'en détacher pour se concentrer sur la louve.

Il se permit d'occulter complètement sa chasse ratée: il aurait d'autres occasions et il avait suffisamment d'énergie pour traquer pendant plusieurs jours s'il le fallait. Et puis, l'occasion d'une entente était plus importante que celle de s'acharner sur un misérable rongeur. Surtout qu'il était rassasié et désaltéré à souhait; sa débrouillardise lui donnait l'habitude de chasser pour les autres, plutôt.

En parlant des autres, il avait beau faire marcher sa mémoire, le nom de cette comparse lui était inconnu. Il ne connaissait pas le nom de tous les citoyens, après tout. Pourtant, ce visage ne lui rappelait pas ceux dont il avait l'habitude de voir accompagnant les escouades de chasse. Il se rappelait l'avoir vu auprès de Thunderhead. Sans doute une courtisane, donc ? Comme il ne s'agissait ni de Diamond ni de Frostbolt, Darjeeling fit un calcul logique.
- Vous êtes Courtisane Snowprayer?
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité


MessageSujet: Re: En chasse, compagnons ! | Darjeeling et Raïlen.   Mar 16 Juil 2013, 20:44

Music <3



Courtisane Snowprayer.
Courtisane.


Sarwen eut grand peine à contenir son pelage s’ébouriffant.  Encore moins son regard demeurant un bref instant surpris, fixé sur le loup. Il ne pouvait pas dire ça. Certains qualifiait ceux portant ce rang de chanceux, mais elle, la douce, la fière Snowprayer ne pouvait se résoudre à une telle appellation. Elle ne pouvait s’y faire. Née esprit libre, elle demeurait à présent accolée à ce terme lui posant une unique condition : Elle n’était plus libre, tout simplement. Ayant déjà du mal à s’habituer à la Meute, même avec deux ans d’existence pitoyable et mouvementée, elle se coltinait à présent les devoirs des courtisanes, le principal étant celui de demeurer fidèle et dévouée au César. Elle faisait tout pour l’éviter. Et vivait partiellement en solitaire. Tant pis si cela lui déplaisait, Sarwen était ainsi. Insaisissable. Un brise argentée, que nul ne pourra frôler. Une âme vagabonde, perdue à jamais. Au bout d’une bonne minute environ, son pelage se replaça tranquillement, et son regard vint se poser à nouveau sur Darjeeling, en un air un peu calme. Elle ne dirait rien là-dessus, soulignerait simplement la – légère – erreur du loup d’une phrase polie, et dénuée de méchanceté. Sarwen n’était pas du genre à cracher sur les gens au moindre faux pas.

« Tout comme je suis surprise, et peu habituée, que l’on me rappelle ce titre. »

Un sourire semblant amusé. Mais cachant la haine. Pas contre Darjeeling, non. Contre le monde. Contre cette existence infâme. Si son être n’était pas était aussi réservé, sans doute aurait-elle hurlé sa haine à de multiples personnes. Car oui, une sacré détestation nichait dans le cœur de la belle louve blanche. A travers ces pâles sourires, cette indifférence, se cachait le mépris envers les autres. Pourtant, Sarwen n’aimait pas ce côté-là. Surtout quand on tient ça d’un oncle à demi fou. Soudainement, elle se décida à se ressaisir. Car il semblait que son âme entière, son odeur, son physique, s’était teinté d’une noirceur sans nom. Ainsi, ce fut avec un regard presque insouciant qu’elle observa les environs, attentive.

« Juste Snowprayer, s’il vous plait. Une pause. Je crois vous avoir dérangé dans votre chasse, je suis sincèrement désolée. »

Elle baissa le regard. Ce n’était pas dans ses habitudes de sembler sombre d’un coup – enfin, largement plus. Il se porta alors sur la Toundra. Est-ce que … Glen rodait encore, comme un esprit sombre ? Elle soupira, courba l’échine, un sourire sur le visage. Indescriptible, presque mystique. Un air de mystère semblait comme flotter autour d’elle. Après tout, Sarwen en disait très peu – voir rien – sur elle. Elle fut alors pris d’un léger frisson. Ce n’était pourtant pas le froid.

« Tout cela ressemble à un poème bien triste … »

Tant de souvenirs … Elle ferma les yeux, se posant délicatement au sol. Avoue-le, ça fait peine à voir. Aussi pitoyable que cela, tss.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: En chasse, compagnons ! | Darjeeling et Raïlen.   

Revenir en haut Aller en bas
 
En chasse, compagnons ! | Darjeeling et Raïlen.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» En chasse, compagnons ! | Darjeeling et Raïlen.
» Réveil pour la chasse ! [PV Plume]
» Chasse entre mère et fille
» La Chasse, tout un art ... [ Braise ]
» (En cours) Chasse au trésor 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Blackblood Alliance : Dissension :: Le Berceau de l'Alliance :: Le Gosier :: L'Oubliette des Rps-