Bienvenue à notre petit dernier, Australiandream !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Storm [in progress]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Invité
Invité


MessageSujet: Storm [in progress]    Mar 02 Aoû 2011, 03:10


STORM
Quand je marche dans la Vallée de l'Ombre de la Mort, je n'ai pas peur, car tu es avec moi...


design © KHAOSDOG
    Prénom | STORM
    Surnom | Storm
    Sexe | Male
    Date de naissance et âge |an -2 (4 ans)
    Orientation sexuelle | Pour le moment, on ne sait pas trop. Surement bi.
    Race | on suppose loup des bois et grand loup
    Clan et Rang | Aucun pour le moment, il n'a aucune idée de la guerre et des complots qui se trament
    Famille | Père : Nighwalk (décédé à 10 ans) Mère : RedMoon (décédé à 12 ans) Frère jumeau de Storm, décédé, tué à la naissance.
    Image(s) | [url=][/url]

    Créé par | Chester (la joueuse)
    Joué par | Chester (la joueuse again, tavu)

PERSONNALITÉ

    Physionomie | Taille
    Il fait 1m10 pour 25 à 30 kg.
    Storm est un très grand loup noir au pelage fin, duveteux et désordonné. Sa gueule est assez allongée, la tête petite et de grandes oreilles pointues surplombent sa tête. Ses membres sont extrêmement longs et l'on peut constater que ses os sont beaucoup plus gros, les muscles un peu plus développés. Ses pattes sont très larges pourvues de griffes longues et la queue est mince, tombante sur les chevilles. Il a une apparence de loup rachitique à cause de sa cage thoracique étroite. Il est un excellent sauteur et grimpeur. Il sait endurer de longue distance au trop et peut avoir des sprints foudroyant mais très court au vu de sa capacité respiratoire. amoindrie. Au corps à corps, il est plutôt désavantagé puisqu'il est taillé plutôt pour la course et l'esclade. Il n'est pas très puissant mais son apparence suffit la plupart du temps à dissuader ses 'adversaires'. Il a des yeux bleus glace, très clair qui crèvent son pelage sombre.


    Caractère | Storm est un jeune loup plutôt fidèle et à l'écoute. Il est bienveillant avec ceux qu'il aime. C'est encore un jeune qui a tout à découvrir mais qui présente une certaine maturité et un point de vue particulier sur les éventuels conflits qu'il peut avoir lieu. C'est quelqu'un qui a bon fond et qui ne cherchera pas à faire du mal intentionnellement. Il est de nature franche, il n'hésitera pas à faire tout son possible pour défendre ce qui lui est cher et pour tenter de comprendre les motivations des autres. S'i peut, il évitera le combat puisqu'il n'est pas vraiment taillé pour ça. Cependant ça ne veut pas dire qu'il se laissera faire malgré les coups. Sa nature pacifique, élevé loin de toutes les règles des meutes lui permettra peut-être de survivre (ou pas) dans ce nouveau monde qu'il découvre à peine. Il est très curieux et très critique, ne sait pas forcément comment réagir face aux autres et garde souvent une stature posée et statique.

    Histoire |

    [/i]
    chapter one : Heaven's Storm

    Linkin Park - Iridescent
    Found at abmp3 search engine

    Il était beau... si beau... le seul rescapé de sa portée, né une nuit d'orage et de pluie... Il se souvient encore de l'odeur de sang du placenta, mélangé à celle de sa mère, de la roche mouillée encore chaude de la journée qui venait de passer. L'air était presque suffocant mais il avait sentit la langue de sa mère le soulever presque à chaque lampée donnée sur son poil sombre. Et puis il y eut cette délicieuse odeur qu'il s'effacerait avec le temps, celle du lait maternel... Il avait trouvé seul... Il avait le choix... Il était seul... Il se souvint à peine de son frère jumeau qui à peine né, fut dévoré par sa mère...

    Un seul pouvait survivre. Un seul pouvait être élevé et sauvé. Sans pitié, la louve tua son second petit, le dévorant malgré le couinement qui s'échappa de la gueule du chiot. Les os craquèrent sous les dents puissantes et larges, poignardant la chair encore molle et tendre.

    Ca n'était pas ton heure, mon frère... Tu vas retourner dans le cycle des esprits et un jour, tu reviendras sur Terre, quand ton nom sera écrit dans les étoiles.

    Storm...


    Les jours s'écoulèrent et s'effacèrent tout aussi rapidement de la mémoire encore primitive du louveteau... Sa mémoire s'activa quand il commença à voir le monde qui l'entourait, des lumières vives du soleil adoucit par quelques nuages. Il se souvient de l'odeur fraîche mêlée à celle de sa mère et de son père... Il ne le vit que très peu apparaissant par occasion, une immense silhouette sombre qui se déplaçait avec élégance et silence. Les pas étaient toujours réguliers et calmes sur la pierre, comme le mécanisme d'une horloge bien réglée. Puis, doucement, les énormes pattes qui étaient deux fois plus grosses que le chiot et dont les griffes se tordaient sur le sol tant elles étaient longues, s'arrêtaient à côté de Storm.

    Encore pataud et maladroit, il relevait alors la tête et couinait, la tête dodelinant maladroitement tandis que sa queue remuait. Puis il y avait le rire de sa mère qui avait une voix profonde et calme, apaisante. Et de son père, il ne pouvait que distinguer du visage que les yeux clairs, si clairs qu'on les pensait presque être morts. Et pourtant rien ne pourrait effacer la chaleur qui se dégageait de ses coussinets quand son fils était près de lui. Il ne restait jamais très longtemps et repartait ensuite pour un temps qui n'était jamais défini... Mais sa mère resta près de lui et quand elle l'emmena dehors, il eut l'impression de se prendre une claque de senteurs et de couleurs dans la figure. Tout se mélangeait et face à lui s'étendait des fleurs, de l'herbe, des insectes, des milliers d'odeur lui parvenait à la truffe qu'il leva et inspira longuement. Au même moment, un papillon décida de passer devant lui et se retrouva à moitié dans la narine du chiot qui éternua un grand coup, regardant avec effarement l'insecte recouvert de bave et d'autre chose collé au sol.

    _M'man... J'l'ai cassé ?

    Sa mère se mit à rire et pencha la tête, poussant l'insecte du bout des griffes qu'elle du secouer un peu pour s'en débarrasser, c'est que ça collait un peu, la morve de chiot.

    _Ce n'est rien mon chéri, viens... J'ai beaucoup de chose à te montrer...


    Durant les jours qui suivirent, tous deux sortir chaque après midi dans la prairie qui était à côté de leur tanière, un trou dans la roche de la montagne rocailleuse. Quelques temps plus tard, alors qu'ils étaient tous les deux dans les hautes herbes, alors que l'été approchait, sa mère marchait lentement. Elle laissait le temps à son petit de la suivre car Storm lui arrivait à peine aux chevilles et il devait trotter pour réussir à suivre ses longues enjambées. Si sa mère dépassait largement les hautes herbes, le petit lui n'y voyait qu'une jungle gigantesque à perte de vue.

    _M'man, papa va rentrer ce soir ?
    _Peut-être mon ange. Tu sais qu'il a beaucoup à faire...
    _Ouais mais il pourrait rentrer quand même.


    Sa mère s'arrêta et posa un regard bienveillant sur son fils, lui donnant un coup de tête affectueux.

    _Je sais que tu veux le voir mon chéri... Mais il ne peut pas rentrer quand bon lui semble.
    _Je m'en fiche !


    Storm fit une moue boudeuse et pour montrer son désaccord, il posa son derrière au sol et souleva un nuage de graines. En fait, il baissa les yeux sous le regard de sa mère, des yeux braisé, clair aussi et elle attendit sans rien ajouter de plus, patientant dans un silence religieux. Sans comprendre pourquoi, les poumons du chiot semblèrent prendre feux petit à petit alors que ses yeux se mirent à le piquer atrocement. Et il serra les dents de toutes ses forces pour ne pas laisser exploser son coeur qui tambourinait douloureusement dans sa petite poitrine.

    _Storm... Tu ne dois pas pleurer.

    Alors c'était ça, avoir envie de pleurer... ? Le petit, qui avait déjà une fierté presque aussi grande que celle de ses parents, ravala ses larmes et renifla courageusement avant de se camper sur ses pattes, relevant fièrement la tête.

    _Je pleure pas !

    Et il partit dans les herbes en bondissant comme un cabri, feignant de chasser quelques proies imaginaires (sans doute quelques criquets hardis et des sauterelles sournoises). Jamais Storm n'eut de compagnon de jeu, ou alors il fut oubier au fil des années... Les jours passaient paisiblement et Storm se mit rapidement à pousser comme un champignon, comme à l'image de ses parents, ses pattes arrières se mirent à grandir... Puis se fut son dos qui fut rapidement suivit des pattes avant. Oh oui, il ne ressembla à rien durant cette époque, un coup plus long que haut, un coup plus haut que large... Et les muscles qui n'arrivait pas à suivre lui donnèrent rapidement l'allure d'un grand loup efflanqué aux énormes pattes maladroites. C'était un adolescent plein de vie, qui souriait, qui était heureux avec ses parents même si son père ne venait que la nuit, même s'il ne le voyait que rarement et qu'ils échangeaient à peine quelques mots.

    A côté de sa mère, Storm faisait presque sa taille maintenant mais son père était encore bien plus grand et son charisme forçait toujours le jeune loup à se tasser un peu, comme écrasé par l'ombre qui naissait de sa stature. Il n'était pas plus épais mais l'ont sentait que ses os étaient larges et solides, tout comme son regard qui semblait ne jamais s'éteindre, ces yeux qui ne clignaient jamais. Et puis un soir, il l'invita silencieusement à le suivre dans la prairie dont les herbes n'arrivaient plus maintenant à boucher la vue de Storm alors âgé de neuf mois.

    _Tu as grandis depuis la dernière fois mon fils, souffla la voix grave et profonde de son père, il pouvait presque voir les cordes vocales vibrer sous la peau qui collait au cou maigre.
    _Ouais... J'mange pour toute une meute dit m'man.
    _Sais-tu ce que c'est qu'une meute, Storm ?


    Le jeune loup resta un instant interdit et finalement, il répondit plutôt du tac au tac.

    _Plusieurs loup qui vivent ensembles, comme... une grande famille ?


    Il regarda son père qui se fondait presque dans l'obscurité, malgré le croissant de lune qui les éclairait faiblement et les yeux clairs crevaient ce pelage sombre, cette silhouette qui semblait toujours aussi gigantesque pour Storm. Le vieux loup laissa son regard se perde vers les montagnes.

    _Et sais-tu ce qu'il y a par-delà ces montagnes, Fils ?
    _Je... Je ne sais pas, sans doute... D'autres forêts et d'autres montagnes... Maman m'a dit qu'il y avait aussi d'autres animaux... Et d'autres loups.


    Pour le jeune qu'il était, il était inutile de préciser que la curiosité le démangeait et qu'il avait très envie de voir d'autres loups, il se demandait comment s'était, comment vivaient les autres meute... Il ne connaissait que ses parents.

    _Maman m'a dit aussi qu'il avait des chefs pour chaque meute... Des... Aléas, reprit-il avec un peu plus de fierté de se souvenir de ce qu'on avait pu lui dire.
    _Des Alphas, corrigea son père.
    _Ouais c'est pareil ! Bougonna Storm qui rabattu les oreilles, la babine inférieure en avant.

    Son père esquissa un sourire qui se vit à peine dans l'obscurité et il décida de poursuivre, sans rien ajouter de plus.

    _Ne vas jamais à leur rencontre, Storm.
    _Pourquoi ? Ils sont peut-être pas méchants et puis maman m'a dit qu'ils étaient tout petits !
    _Ne les sous estime pas... Storm... Pourquoi crois-tu que nous vivons reclu ici ? Que nous t'avons élevé isolé du reste du monde ?
    _Je... Je ne sais pas.
    _Nous ne sommes pas comme les autres loups, Storm... Moi et ta mère, nous avons été rejetés quand nous avions ton âge... Parce que nous étions trop différents des autres. Nous leur faisions peur. Alors quand nous nous sommes retrouvés seuls moi et ta mère, nous avons tout fait pour survivre.


    Storm était pendu aux babines de son père qui pour la première fois, lui parlait enfin un peu de lui et de leur passé. Soudain, il était avide de savoir autant qu'il avait peur, vu les paroles de son père. Il n'aurait jamais imaginé que ses parents avaient pu connaître la vie en meute.

    _Mais... Mais pourquoi... Tu... Tu vas ou toi toutes ces nuits ?
    _J'entretien la légende...
    _Quelle légende ?
    _Celle de l'esprit du loup, un spectre errant... Certains le dise de bon présage et d'autre y voit un message de mort imminente...


    Storm ne comprenait plus rien à rien et secoua la tête, les yeux froncés à cause de tous les neurones qui s'affolaient dans sa tête en chantier.

    _Je ne comprends rien..., souffla le jeune loup noir.
    _Quand j'ai été assez grand pour me défendre, j'ai marché longtemps en laissant ta mère ici... Je voulais explorer un peu mieux le territoire... Et puis une nuit, je suis tombée sur une équipe de surveillance... Quand ils m'ont vu, j'ai pensé qu'ils m'auraient reconnus comme je les reconnaissait. Ils étaient des jeunes avec qui nous étions, ta mère et moi... Au lieu de ça, ils ont pris peur et ce sont enfuis.

    _Mais pourquoi ils ne t'ont pas reconnus ?
    _J'avais trop changé... Et mon apparence les a sans doute effrayés... Nous ne serons jamais accepté dans un clan à cause de notre apparence Storm et pour que nous puissions survivre, il nous faut devenir le loup fantôme de ces forêts. Un esprit, un spectre... Une ombre... Tant que les autres le croiront, tu pourras vivre aussi longtemps que moi et ta mère. Car nous sommes trop faible physiquement pour nous défendre contre une meute ou même contre ces grands loups guerriers...


    Storm resta interdit, les oreilles couchées, il semblait maintenant être inquiet, même s'il n'avait pas réellement connu la compagnie (autre que ses parents), l'idée d'être seul jusqu'à la fin de ses jours l'enchantait moyennement. Et lui qui n'avait pas honte de son apparence et qui en était même fier se demanda alors à quoi pouvaient ressembler les loups de l'autre côté de la montagne. Son père lui fit promettre de ne pas oublier cette discussion et le jeune loup lui assura qu'il resterait là même si au fond de lui, il n'était pas sûr de pouvoir réellement tenir sa promesse. L'appel à l'aventure était trop grand et maintenant, la curiosité le démangeait beaucoup trop... C'était comme si maintenant il ne rêvait plus que de ça... Les soirs qui suivirent la discussion, Storm sortait le soir une fois que sa mère était endormie pour aller se coucher devant la tanière, sur la pierre froide... Et il regardait l'horizon et la montagne qui se découpait dans le ciel.

    Quand il fut âgé d'un an et demi, il était devenu un immense loup, tout aussi robuste et grand que son père l'était même si ce dernière demeurait un peu plus musclé. Storm cependant, était tout aussi vigoureux, n'ayant peur de rien, montrant son habileté à grimper sur les énormes rochers, bondissant lestement. La vie encore une fois, était belle même si souvent, son regard se perdait par-delà les nuages le soir et quand la brise était assez forte et qu'il portait la truffe au vent, il lui semblait parfois sentir le parfum d'autres loups, celui d'autres animaux... La vie grouillait de l'autre côté. Les yeux bleu glace plissés, il vit alors de l'autre côté de la prairie, son père arriver en galopant à toute vitesse...

    Écarquillant les yeux, surpris de voir son paternel courir pour la première fois, Storm ne remarqua pas tout de suite les deux autres sillons qui suivaient son père et s'en rapprochait dangereusement. Il ne savait pas ce qui se tramait mais il vit deux ombres sortir des herbes pour plonger sur son père qui roula au sol, disparaissant dans les hautes herbes.

    _Noooooooooooon ! Papa !

    Storm s'élança à toute vitesse, suivit de sa mère dont la voix résonnait dans son dos. Elle lui disait de revenir à la tanière mais il n'écouta rien d'autre que les battements affolés de son coeur alors que des cris féroces provenaient jusqu'à ses oreilles... Son père était en train d'être mis à mort... Il le sentait, ça coulait dans ses veines...

    Il fallait qu'il le sauve.

    - - -

    Chapter two : Heaven's falling


    Spoiler:
     


    Il ne savait pas réellement à quoi s'attendre à vivre reclus ainsi, Storm n'avait pas réellement connu beaucoup d'autres animaux... A se cacher sans arrêt. Mais plus rien ne comptait maintenant que la peur qui coulait dans ses veines, que l'envie de sauver son père qu'il savait être en danger de mort. Et lui qui n'avait connu que la paix et le paradis, il ne comprenait pas vraiment ce qui était en train de se passer. Il n'y avait que les cris de douleur de son père qui pourtant se débattait comme un beau diable face aux deux énormes bêtes donc les crocs impressionnant étaient déjà teintés de sang. Storm prit une impulsion et bondit largement au dessus des herbes pour fondre toutes dents dehors sur l'un des agresseurs.

    _Storm !

    Ses oreilles bourdonnaient alors que ses crocs pénétraient la chair, sentant les poils sur sa langue et ses babines et il serra, de toutes ses forces. Il avait fermé les yeux, refusant qu'on lui arrache sa famille, refusant de mourir, refusant la terrible réalité qui s'installait déjà sous ses yeux. Et puis il la sentit... Cette décharge qui lui brûla l'oeil droit, qui sembla lui irradier tout le visage. Il lâcha prise et couina, secouant la tête pour se défaire du liquide chaud qui coulait déjà, lui brouillant la vue, se mêlant au goût du sang. Sa faiblesse face à la douleur qu'il ressentait lui coûta la contre attaque de son adversaire lui lui donna un violent coup de patte, l'assommant à moitié.

    _Ne touchez pas à mon fils !

    Couché sur le flanc, Storm regarda avec le semblant de force qui lui restait son père se battre comme un lion, malgré qu'il ne fut pas du tout le poid face aux deux autres... Rapidement, il fut terrassé et tomba à terre, inerte.

    Ce grand loup qui donnait l'impression que rien ne saurait l'ébranler, que rien ne pourrait jamais le tuer était maintenant allongé dans une marre de sang. Storm fixait la scène les yeux exorbités et ce fut finalement sa mère qui le tira de justesse de là. Elle le saisit par le coup presque avec violence pour le remettre debout.

    _COURS !


    Tous les deux ne se retournèrent pas et s'enfuir à toutes jambes, loin, très loin... jusqu'à ce qu'il arrive à une grotte de pierre où sa mère le fit entrer, regardant une dernière fois les alentours avant de s'engouffrer à son tour. Elle y retrouva son fils qui était assis, les yeux encore exorbité de terreur, tremblant comme une feuille, les griffes déjà longues plantées dans le sol. Il resta prostré ainsi à fixer la pluie qui se mettait à tomber dehors, au froid qui s'engouffrait ici et à la chaleur de sa mère qui se colla à lui, la tête sur son cou.

    _ça va aller mon chéri... ça va aller, on va s'en sortir.

    Sa mère si rassurante d'habitude, si sûre d'elle, si douce, avait la voix qui tremblait, trahissant son chagrin. Elle ferma les yeux, laissant la douleur l'envahir... Et Storm sentit les larmes grimper à ses yeux... La terrible douleur de la blessure qu'il avait ressentit tout à l'heure n'était rien comparer à celle qui semblait lui brûler les poumons, et son coeur lui donnait l'impression qu'il allait éclater sous la pression. Les muscles encore tendus, étaient secoués de tremblements alors que petit à petit, il réalisait toute l'horreur de ce qui venait de se passer. Petit à petit, sa tête s'affaissa, serrant les crocs pour tenter en vain de contenir ce qui le dévorait de l'intérieur.

    _Père... père...

    Sa mère se colla plus fort à lui et la vue brouillée par les larmes et le sang, il hurla de douleur, laissant tout exploser, laissant la douleur déferler en lui, l'exorcisant par les cris horrifiés qu'il poussait sous le silence de sa mère. Puis le calme revint, après les longs gémissements que Storm poussait... Son père s'était battu pour le sauver... Même s'il ne comprenait pas du tout ce qui venait de se passer, sa mère, malgré la douleur, avait encore son fils et elle décida qu'il faudrait s'éloigner encore un peu, rester à l'écart pendant un temps... Le temps qu'ils soigne la plaie béante qui s'était creusé ce soir là.

    Le temps passa, n'effaçant en rien le vide qu'avait laisser le père dans le coeur du jeune loup devenu adulte. Il avait vu passer les saisons, isolé du reste du monde, Storm était devenu calme et silencieux, observant le monde qui défilait sans eux... Et finalement maintenant, c'était à lui de ramener à manger à sa mère devenue trop faible. Il la regardait parfois longuement, sans rien dire et finissait par se coller à elle la nuit, réchauffant le corps amaigri par la vieillesse de la louve.

    _Storm...

    La voix était basse et faible, elle lui souriait tandis qu'elle s'éveillait doucement, couchée sur le flanc. Il ne lui répondit rien et se contenta de la regarder tendrement malgré lui. Il ne lui restait plus qu'elle et il sentait depuis plusieurs jours qu'il ne restait plus longtemps à vivre pour sa mère... Bientôt, elle partirait à nouveau dans les étoiles.

    _J'ai l'impression de voir ton père... Nightwalk...

    Elle se traîna jusqu'à lui, forçant Storm à se lever aussitôt pour éviter qu'elle se fatigue. Lentement, il se baissa pour pouvoir regarder sa mère dans les yeux, ses yeux braisés qui avaient un peu perdu de leur éclat d'antan.

    _Il était aussi beau que toi, pour moi.

    A nouveau, un sourire emprunt de nostalgie étira les babines de la vieille louve.

    _Je sais... qu'il est un peu tard pour dire ça... Mais je regrette la vie que je t'ai offert...
    _Maman...
    _Nous aurions dû penser que nous ne serions pas toujours là près de toi, pour te protéger.
    _Ne parle plus...
    , souffla Storm qui frotta doucement sa tête contre celle de sa mère.
    _Tu vas devoir suivre ton propre chemin mon fils... Tu vas devoir choisir entre une vie de solitude et une plus douloureuse mais qui te sauvera peut-être.

    Avec précaution et surtout un effort laborieux, elle s'appuya sur ses pattes avant, le cou courbé par les rhumatismes et elle regarda son fils, se forçant à se tenir aussi droite qu'elle le pu afin de montrer cette dernière image d'elle : celle d'une louve forte qui ne ployait pas face à l'adversité.

    _Maman, tu devrais te recoucher...
    _Il va être temps de prendre ton destin en main, Storm... Tu as encore tellement à apprendre et à voir... Et puis, je voudrais tellement que tu aies la même chance que moi et ton père... De rencontrer quelqu'un à aimer.
    _Je m'en fiche ! Tout ce que je veux c'est rester avec toi.


    La lueur dans le regard de sa mère se fit plus douloureux mais elle continua de sourire doucement.

    _Tu sais très bien que ce n'est pas possible mon fils... Dans ton coeur tu es encore un enfant... C'est pour ça que j'aimerai que tu t'écartes un peu du sentier que nous avions pris avec ton père... Tu es courageux et tu as bon coeur... Peut-être que là-bas, les choses ont changées maintenant. Ne haïs pas leur peur à ton égard...

    Et quoiqu'il advienne, je serais toujours prêt de toi, je veillerais sur toi, je te le promets...

    Ce fut les dernières paroles de Redmoon, sa mère... Elle partit doucement dans son sommeil lors d'une nuit sans nuage. Au matin, quand Storm sortit de la tannière où il y avait laissé sa mère, il regarda autour de lui et entreprit d'escalader les roches pour gagner un peu en hauteur. Cette fois, contrairement à la mort de son père, il n'avait pas pleuré. Il semblait que les larmes avaient taris son coeur cette nuit-là, à la place de la douleur, un lourd sentiment de vide s'était installé.

    Incapable de réfléchir, il ne pouvait que regarder l'horizon sans se retourner, laissant derrière lui les jours heureux qu'il avait pu connaître. Perché sur un rocher, il leva le museau pour capturer quelques parfums qui volaient dans ce ciel d'été. Un bleu azur parcouru de longs nuages d'un blanc éclatant. Il pouvait sentir l'air chaud, les fleurs, les insectes qui grouillaient... Et aussi des effluves plus subtiles de loup au loin. Sous ses énormes pattes, la pierre lui réchauffait agréablement les coussinets et le vent secouait sa fourrure comme autant de courant l'auraient fait avec des vagues, lui donnant l'étrange sentiment que dorénavant, rien ne pourrait plus l'arrêter...

    Il sentait dans ses pattes qu'on l'appelait, par delà ces montagnes qu'il avait si souvent observé. Il bondit du rocher pour atterrir plus bas et se mis à trotter dans les sous bois puis ses foulées s'allongèrent jusqu'à ce qu'il se mette à courir, secouant les hautes herbes qui crépitaient sous ses pattes. Quand il fut au milieu de la prairie, il s'arrêta un court instant, reconnaissant ces lieux qu'il avait si souvent parcouru : c'était là qu'il était né. Et comme s'ils n'avaient jamais existé, l'endroit avait effacé toutes traces de leur venue. Il jeta un regard en direction de leur ancienne tanière et malgré la tristesse qui traversa son coeur, une certaine félicité l'envahi. Maintenant que plus rien ne le retenait, il ne pouvait plus rester ici et c'est en courant à toutes jambes, nez au vent qu'il se dirigea vers les montagnes, là où Inaria l'attendait.

    - - -

    Chapter three : New Heaven.

    Sans aucune réelles connaissances du monde qui l'attendait, Storm savait pourtant instinctivement et aussi grâce à ce que ses parents lui avaient racontés, qu'il devait se montrer extrêmement prudent pour l'instant. Pour ce faire, il ne se déplaçait que la nuit et se trouvait un coin sûr pour pouvoir s'y reposer. Un après midi, alors que Storm dormait, du bruit dehors le sortit de sa torpeur, relevant la tête, les oreilles à l'affût, il se mit à écouter sans faire de bruit. Par instinct, il se tapit contre le sol, comme pour se masquer entièrement et entendit des voix, se demandant le coeur battant si ça allaient être des loups. Mais quand il vit les silhouettes, elles furent loin de ressembler à ce qu'il imaginait : ce n'étaient pas des loups mais des félins, comme ceux qu'il avait déjà vu le jour ou son père avait été tué.

    Il plaqua les oreilles contre la tête et attendit, sans faire le moindre bruit. Il fallait attendre la nuit... Et quand elle vint, il sortit prudemment du trou étroit en rampant. Les insectes nocturnes laissaient résonner dans la forêt leur chant mêlé à ceux d'autres créatures et Storm avançait tranquillement, les sens aux aguets. Rester discret... Toujours silencieux, comme une ombre, comme un spectre, se répétant les paroles de son père :

    Entretien la légende.

    C'était une bête question de survie et le jeune loup continua ainsi son chemin, crevant les territoire des clans. Parfois, il passait une nuit entière sans rencontrer personne, parfois il devait faire plusieurs pauses pour ne pas se faire remarqué. Rapidement il avait finit par se rouler longuement dans de l'humus et de la boue, pour masquer au mieux son odeur et passer inaperçu. Il traversa ainsi une rivière, plus quelques chemins vallonné avant d'arriver dans un paysage tout autre qu'il ne connaissait pas vraiment... Des plaines... Sans herbe... La faim commençait à le tarauder maintenant... Qu'allait-il faire ? S'il savait chasser dans les prairies, la montagne et les forêts, il ne savait pas le faire dans ces plaines... Mais tant pis, il fallait bien qu'il apprenne, alors cette nuit, il décida de se lancer, le pelage lavé, dans un lieu comme ça, il ne servait à rien d'utiliser cette méthode pour se cacher...


    Chronologie de sa vie |
    -an -2 : Naissance de Storm.
    -an -1 : Storm grandit auprès de sa mère, sa vie est paisible et calme.
    -an 0 : guerre, père de storm tué, il s'enfuit avec sa mère un peu plus loin dans les terres
    - an 1 : ère avec sa mère, l'entretien, elle vieillie et finit par ne plus réussir à chasser, Storm s'occupe d'elle
    -an 2 : sa mère décède et il s'aventure enfin près des terres d'Inaria.


    Préférences/Dégouts |Storm n'apprécie pas vraiment la violence, il est tolérant et comme il n'a pas vécut en société pour le moment, on ne peut pas réellement savoir ce qui lui plait ou non. Il aime bien les grands espace et sentir qu'on l'apprécie, qu'il est aimé. Il n'a pas l'habitude d'être rejeté donc il est fort possible que si ça lui arrive, il n'appréciera pas franchement la chose s'il juge que c'est fondé sur des arguments creux. Il aime découvrir des nouvelles chose et se sentir en sécurité. Il n'aime pas franchement sa vie de solitaire pour le moment.


VOUS

    PUF | C'est quoi ça ?
    Comment as tu découvert BBAD ? | Topsite
    Avis, critiques | Contexte sympa mais pas facile de s'y retrouver entre toutes les catégories qui sont mises... (je n'arrive même pas à retrouver la catégorie pour la demande de personnage avec Sliver...). Autre chose, le principe de compte multiple ou certains ont les noms de leur persos et les autres de leur joueur est vraiment pas évident pour s'y retrouver également... Bref, c'est sympa mais je trouve que pour ça, c'est un peu le foutoir :p
    Mot de la fin |Fin.


Dernière édition par Storm le Jeu 04 Aoû 2011, 23:03, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Salamandra
Mammifère

• Messages : 3533
• Age : 24
• PUF : Salamandra-ko
• Meute : Solitaire
• Rang : Sorcière vagabonde

Caractéristiques du perso
• Amour:
• Relations:
• Autres comptes: Spearheart

MessageSujet: Re: Storm [in progress]    Jeu 04 Aoû 2011, 22:15

Bon ben comme déjà dit, y a pas grand chose qui me pose problème.
L'hsitoire, si assez particulière et originale, est crédible.
En revanche la taille et l'âge de décès des parents... ne le sont pas du tout... =<
Toi qui connais pas mal le monde du chien, je m'étonne que tu considères que les parents de Storm l'ait eu à 13 ans ? oO
Et donc, 1m50. N'importe qui te le dira, c'est absolument impossible... =') Même pour un Blackblood on ne l'autoriserait pas.
(D'ailleurs faudrait préciser tout de même sa race exacte).

Par rapport à l'histoire et tout, je peux te proposer que ses parents soient des croisés Loup des Bois et Grand Loup, nés dans une petite meute de Loup des Bois (peut-être frère et soeur aussi ?). Ils auraient donc hérité de la grande taille des Grands Loups mais de la finesse des Loups des Bois (d'où l'aspect dégingandé) et auraient donc été chassés parce que trop grands et trop bizarres pour les petits loups des bois.
Je... peux vraiment pas te proposer mieux... =o
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Steph.
Oiseau

• Messages : 2197
• Age : 72
• PUF : Steph.
• Meute : Oasis.
• Rang : Louveteau.

Caractéristiques du perso
• Amour:
• Relations:
• Autres comptes:

MessageSujet: Re: Storm [in progress]    Jeu 04 Aoû 2011, 23:19

Waiiiit ! Y'aurait un truc qui pourrait être plausible.
Je sais pas si vous connaissez "Robert Wadlow", l'homme le plus grand de tous les temps. Son immense taille etait due à une tumeur a l'hypophise, qui lui causa la mort ( Il était encore en pleine en croissance ) . Je sais pas si ca existe chez les loups... Mais ca pourrait etre une alternative ?

Genre, pas 1m50, ni 1m37 pour que BloodSpill reste la plus grande... Enfin c'est une proposition C:
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Salamandra
Mammifère

• Messages : 3533
• Age : 24
• PUF : Salamandra-ko
• Meute : Solitaire
• Rang : Sorcière vagabonde

Caractéristiques du perso
• Amour:
• Relations:
• Autres comptes: Spearheart

MessageSujet: Re: Storm [in progress]    Jeu 04 Aoû 2011, 23:24

Ce serait pas mal mais s'il en est mort, peut-être que Chester préfèreras pas... xD

EDIT : Et puis j'oublie mais son père aussi était censé faire la même taille ou presque dooonc... A moins que la tumeur soit héréditaire...
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité


MessageSujet: Re: Storm [in progress]    Ven 05 Aoû 2011, 05:13

mdrrr merci Keith pour avoir tenté de m'aider mais je crois que les arguments de miss salamandra (YEAH) sont assez probants mdr !

Merci pour la validation <3
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Storm [in progress]    

Revenir en haut Aller en bas
 
Storm [in progress]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» James Storm Vs Brock Lesnar
» [UPTOBOX] Final Storm [DVDRiP]
» Flame On [Johnny Storm]
» James Storm vs Kofi Kingston
» Drew McIntyre vs James Storm

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Blackblood Alliance : Dissension :: Le Berceau de l'Alliance :: Le Gosier :: Le Cimetière-