Bienvenue à notre petit dernier, Australiandream !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Convalescence

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Leryn
Reptile

• Messages : 820
• Age : 27
• PUF : Leryn
• Meute : Camp du Loup
• Rang : Maitre chasseur

Caractéristiques du perso
• Amour: Not anymore...
• Relations:
• Autres comptes: Non.

MessageSujet: Convalescence   Mer 15 Jan 2014, 10:35

    Prio Elvio
    [Début de l'hiver de l'an 6]
    PNJ utilisés : Arri & Bernard


    ____________________________________________________

    En ce début d'après midi hivernal, le camp du loup semblait plutôt paisible. Et pour cause : le cœur du campement qui fourmillait habituellement de vie, résonnant de sons familiers rythmant la vie des humains semblait comme endormi. En hibernation. Un événement de l'importance de la grande course de traineaux qui se tenait à quelques encablures de l'enceinte du camp étaient si exceptionnel que rare avait été les humains à se porter volontaire pour garder le campement pendant les quelques jours que devait durer les festivités. Personne n'aurait pu se douter des troubles auxquels les rares humains et chiens restés derrière allaient être confrontés pendant que les autres profitaient de la fête. Quelques jours s'étaient écoulés depuis qu'Elvio avait été retrouvé inconscient dans la forêt bordant le camp, tabassé et couvert de blessures, avec un de ses chiens assassiné. Le camp semblait depuis s'être muré dans un silence choqué. Un silence toute fois relatif car mis à part les quelques aboiements près de l'enclos, des éclats de voie provenant d'une des huttes proche de place centrale du camp se firent bientôt entendre.

    - J'vais l'pulvériser ! J'vais lui faire manger ses dent! J'vais...

    Fulminante, et visiblement incapable de rester en place, une jeune femme à la chevelure auburn faisait d'inlassables vas et viens dans la hutte en ponctuant ses affirmations d'exclamations furieuses tout en illustrant les menaces proférés par des gestes d'une violence équivoque. Le propriétaire de la hutte, lui, ne semblait pas partager le tumulte qui agitait la jeune femme qu'il se contentait de la suivre du regard d'un air résigné tout en remuant ce qui ressemblait à un ragoût de lapin qui cuisait sur le feu central.


    - Du calme Esmée. Lâcha finalement Arri en soupirant. Ce n'est pas le moment de perdre son sang froid.

    - Calme ? Répéta la chasseresse avec véhémence. Je devrai rester calme alors que cet étranger a presque faillit tuer Elvio et que ses maudits chiens passent leur temps à attaquer les nôtres et à semer la pagaille dans le camp ?! Arri arrêta un instant de remuer le contenu du faitout en terre cuite pour regarder Esmée.

    - Tu sais bien qu'on ne peux rien faire pour le moment. Pas avant qu'Anaco et les autres soient rentrés.
    Énonça-t-il simplement d'un ton calme qui eu le don d'horripiler encore plus Esmée. Guère impressionné par les yeux ambrés de la jeune femme qui lançait des éclairs, l'homme approcha son visage du récipient fumant et avec une grande cuillère de bois, goûta la préparation. On ne peux qu'attendre et prendre notre mal en patience. son visage parut un instant dubitatif puis il jeta une poignée d'herbe aromatiques dans le ragoût avant de reporter son attention sur Esmée, pointant subitement vers elle sa grande cuillère encore pleine de sauce. Alors ce n'est pas la peine de s’agiter comme ça! Lança-t-il d'une voie plus forte. Cela n'aide pas Elvio, et cela n'aide pas à améliorer les choses. ajouta-t-il, fataliste.

    Vaincue par l'implacable logique de son ami, Esmée se laissa choir sur l'unique chaise laissée vacante en face de l'âtre. Je ne sais pas comment tu arrives à rester aussi calme. Dit-t-elle finalement d'un ton égal, la colère qui l'animait un instant plus tôt l'ayant quittée pour laisser place à un certain abattement.


    - Je ne suis calme qu'en façade Esmée. Crois-moi si je pouvais coller mon poing dans la figure de ce guignol je l'aurais fait depuis longtemps et avec grand plaisir. Son regard habituellement si doux et rassurant sur durcit un instant, le rendant singulièrement menaçant, avant de retrouver sa quiétude. On ne peux pas se permettre de risquer l'incident diplomatique. Une guerre de clan est bien la dernière chose dont le camp ai besoin.

    La chasseresse laissa échapper un soupir. Elle savait qu'il avait raison, et cela ne l'enchantait guère. Cette grande course qui avait d'abord déclenché chez elle tant d'enthousiasme prenait décidément un tournant bien inquiétant. Esmée comptait désormais les jours jusqu’à la fin des festivités, guettant souvent l'horizon dans l'espoir de voir s'y détacher les silhouettes du vieil Anaco et les siens rentrant au campement. Elle avait perdu un peu de poids et ses yeux étaient cernés, épuisés d'avoir à courir dans tout le camp pour séparer la bagarres de chien et de craindre constamment pour la vie de son fils dès qu'il mettait un pied dehors.

    - C'est prêt! ♪
    La voie d'Arri la fit presque sursauter, la tirant hors de ses pensées. Elle regarda en silence le trentenaire verser la nourriture dans une écuelle avant de la couvrir soigneusement pour éviter que le froid qui sévissait dehors ne la refroidisse avant qu'elle n'ai atteint son destinataire. Allez va, tant que c'est chaud! ajouta Arri avec un sourire tout en tendant le récipient à Esmée. Cette dernière se leva et s'en saisit sans attendre.

    - Merci beaucoup Arri. L’intéressé répondit par un hochement de tête et un nouveau sourire.
    Salue le p'tit d'ma part. Esmée acquiesça distraitement tout en jetant sa lourde pelisse en fourrure d'Ours sur ses épaules. Huhuh. Elle sortit alors de la hutte en prenant soin de bien refermer le lourd battant de cuir derrière elle. La froid la saisit instantanément et elle rajusta la fourrure sur ses vêtements d'Hiver. Assis dans la neige et parfaitement immobile, Bernard la regarda en battant doucement de la queue. Sa maitresse lui adressa un sourire et lui fit signe de la suivre. Le grand chien roux s'était déjà redressé comme s'il était monté sur ressorts et emboita immédiatement le pas d'Esmée.

    Depuis l'incident, Bernard n'allait nul part sans elle, ayant spontanément pris le rôle de protecteur sans qu'elle n'ai rien eu a lui demander. Bien qu'elle ne fut pas visible, Esmée savait que Cadence était également dans les parages et la jeune femme était très touchée par ces démonstrations d'affection. Ozalee et Seashell quand a eux ne quittaient pas Caleb et Esmée était rassurée de les savoir avec lui quand elle n'était pas là. Elle avait également laissé Ash avec son fils comme mesure de sécurité supplémentaire, espérant que la haute stature du chien-loup suffirait à décourager de potentiels assaillants.

    La jeune femme pressa un peu le pas, coupant à travers les dédales enneigés entre les huttes désertes avant d'atteindre finalement une hutte un peu à l'écart des autres, la dernière avant les palissades et l'enclos des chiens, à proximité. Elvio avait finalement regagné sa demeure après avoir passé quelques jours dans celle des guérisseurs et Esmée n'était pas franchement enchanté par cette décision qui lui paraissait prématuré. Elle s'arrêta devant la hutte silencieuse et entrouvrit le battant de peau.

    - Elvio ? Demanda-t-elle d'une voie douce. Tu es réveillé ?



Dernière édition par Leryn le Lun 17 Fév 2014, 21:25, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://lerynn.deviantart.com/
avatar

Mel
Reptile

• Messages : 944
• Age : 24
• PUF : Pwip
• Meute : Oasis / Camp des hommes / Camp du loup / Oasis / Inaria
• Rang : Garde / Artisan / Chien de traîneau / Initiée / Initié

MessageSujet: Re: Convalescence   Dim 19 Jan 2014, 18:32

Ses journées se ressemblaient toutes ces temps-ci, mais il avait trouvé un remède efficace contre la douleur et l’ennui : le sommeil. Il passait donc le plus clair de ses journées à dormir seul dans sa hutte, le jeune Wappi contre son flanc. Et il était bien rare qu’il rêve pendant ses siestes en pleines journée ce qui voulait dire qu’il ne faisait pas le moindre cauchemar sur les évènements récents. Il entrouvrit les yeux, réveillé par les jappements de son chien, alors qu’Esmée ouvrait le tipi pour se glisser à l’intérieur. Jamie la considéra du regard et se tut aussi soudainement qu’il avait commencé en la reconnaissant et fila à sa rencontre pour lui passer un examen du nez, de manière tout de même amicale, en fouettant de la queue pour l’accueillir. Après tout, c’était une humaine originaire du camp et donc un membre de la meute. Elle ne serait pas une menace et tous les humains qui entraient venaient prendre soin d’Elvio. Le chiot jeta un regard inquiet au blessé qui se redressait en position assise – dans une plainte - et s’empressa d’aller s’allonger la tête sur ses genoux. Il jeta ensuite un regard incertain à Bernard qui suivait l’humaine, releva la truffe pour renifler l’air, et agita faiblement de la queue, content qu’il y ait un autre chien présent, alors qu’il lui arrivait de se sentir seul quand le châtain discutait avec les humains.

Elvio sourit largement en voyant sa cousine et retrouva une certaine énergie, bien que ses yeux plissés témoignaient qu'il venait de se réveiller, mais visiblement heureux d’avoir de la compagnie :

- Maintenant oui! dit-il en caressant la tête de Wapi qui étira un large sourire, le tout accompagné d’un grondement témoignant de son bien-être.

( Neeeeh, moi c'est tout court! ;___; )
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Leryn
Reptile

• Messages : 820
• Age : 27
• PUF : Leryn
• Meute : Camp du Loup
• Rang : Maitre chasseur

Caractéristiques du perso
• Amour: Not anymore...
• Relations:
• Autres comptes: Non.

MessageSujet: Re: Convalescence   Mar 21 Jan 2014, 20:35

    L’intérieur de la hutte était plongée dans une semi-obscurité qui contrastait tant avec la clarté extérieure que les yeux d'Esmée prirent bien quelques secondes d'adaptation avant qu'elle ne puisse y distinguer quoi que ce soit. Sans surprise, la jeune femme fut également accueillie par des aboiements familiers. Elle avait à peine mis un pied à l’intérieur de l'habitation que Wapi se précipita à sa rencontre à grands renforts de jappements et de frétillements de queue.

    - Bonjour à toi aussi Wapi! Déclara Esmée avec un grand sourire tout en ébouriffant le haut du crâne du jeune chien. Mais bientôt, la plainte étouffée d'Elvio, qui venait de se redresser en position assise la fit redescendre sur terre. Wapi dont les oreilles s'étaient dressées comme des radars fila immédiatement au chevet de son maitre. Avant de laisser retomber le battant de cuir qui fermait la hutte, Esmée considéra brièvement Bernard qui s'était déjà installé devant l'entrée pour monter la garde. Vu l’intérêt que les deux chiens semblèrent se porter mutuellement, la chasseresse fit un petit mouvement de tête signifiant a Bernard qu'il pouvait rentrer. Wapi n'avait plus l'habitude de côtoyer ses semblables depuis qu'il restait auprès de son maitre, la présence de Bernard lui ferai sans doute du bien. Le grand chien roux ne se fit pas prier et Esmée referma l'ouverture derrière lui.


    - Maintenant oui! Plaisanta alors Elvio d'une voie toute fois un peu ensommeillée.

    - Haah, désolé de t'avoir réveillé p'tit frère! Répondit Esmée en lui rendant son sourire. Elle se plaisait souvent à lui donner ce petit surnom affectif, Elvio étant la seule personne pour elle qui se rapprochait d'un frère. Surtout que depuis le décès de Tarak et de sa soeur, ainsi que le départ de Flavia pour le camp de l'Ours leur famille s'était considérablement amenuisée... Esmée se rapprocha d'un lit d'un air enjoué. Mais c'est pour la bonne cause! Ajouta-t-elle en brandissant l'écuelle soigneusement emballée dans des peaux. La jeune femme qui devait sans cesse combattre sa brusquerie habituelle au contact du convalescent prit soin de d'assoir sur le bord du lit avec beaucoup de précautions pour ne pas risquer d'arracher une nouvelle plainte de douleur a Elvio.

    Esmée considéra alors son cousin du regard et elle ne put s'empêcher le large sourire qu'elle lui adressait de s'estomper légèrement à mesure qu'elle le détaillait. Il était en meilleure forme que ce qu'il l'avait été, c'était indéniable mais Esmée dut tout de même reconnaitre avec un pincement au cœur que ce n'était toujours pas brillant. Des profondes cernes assombrissait son regard fatigué, ses traits étaient marqués, tirés, il avait maigrit et son inhabituelle pâleur ne cessait d’inquiéter la jeune femme. Lui qui avait toujours fait si jeune, il sembla a Esmée qu'il avait prit quelques années de plus en l'espace de seulement deux semaines.

    - Tu... Tu as l'air bien. Mentit Esmée avec autant de conviction que le lui permettait ses pauvres talents d'actrice. Elle renonça pourtant bien vite aux faux semblants et abandonna son sourire au profit d'un visage inquiet. Comment ça va ... ? Demanda-t-elle finalement en posant sa main sur celle d'Elvio.

    Bernard quand à lui, s'était glissé silencieusement près du lit après sa maitresse en prenant bien garde à ne rien déranger ou bousculer sur son passage. Il avait assez peu l'habitude d'être invité à entrer à l’intérieur des habitations des hommes de part son imposante carrure et il était donc assez peu à l'aise dans cet univers clos et exigu. Bernard finit par s'assoir à coté du lit, la tête au niveau de celle de Jamie qui y était étendu. Le gentil géant sourit largement au jeune chien tandis que sa queue s’agitait doucement.


    - Tu tiens l'coup, petit ? Demanda-t-il d'une voie douce. Pour Bernard qui idolâtrait les hommes avec une adoration particulière pour sa maitresse, le simple fait de l'imaginer dans ce lit, à la place du blessé lui causait un profond effroi. Il était sincèrement désolé pour Jamie et ne mit pas bien longtemps a trouver quelque chose de réconfortant à lui dire. En tout cas, les deux-pattes peuvent être fiers de te compter parmi leurs chiens. Tu veilles bien sur ton maitre!


Dernière édition par Leryn le Dim 16 Fév 2014, 16:51, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://lerynn.deviantart.com/
avatar

Mel
Reptile

• Messages : 944
• Age : 24
• PUF : Pwip
• Meute : Oasis / Camp des hommes / Camp du loup / Oasis / Inaria
• Rang : Garde / Artisan / Chien de traîneau / Initiée / Initié

MessageSujet: Re: Convalescence   Ven 24 Jan 2014, 16:17

Elvio considéra Esmée et son chien dans un petit sourire, Wapi semblait beaucoup plus apaisé maintenant que la jeune femme était là avec son chien. Autant qu’il avait besoin de la compagnie de son chien, il avait surtout l’impression qu’ils ne faisaient qu’échanger leurs inquiétudes. Il sourit davantage quand il sentit le chiot réellement se dégourdir en voyant Bernard. Puis il ramena son attention vers Esmée qui s’excusait de l’avoir réveillé. Il lui sourit doucement :

- T’en fais pas, je passe la plupart de mes journées à dormir. Ça fait du bien de la compagnie!

Il se garda bien d’ajouter que son sommeil était souvent troublé par la douleur dès que lui et Wapi faisaient le moindre mouvement, mais ça, il considérait qu’elle n’avait pas besoin de le savoir. Il sourit toutefois en réalisant qu’elle l’avait appelé petit frère, peu à l’aise avec les autres gens, bien peu de membres au clan pouvaient se permettre de lui donner des surnoms sans qu’il en soit complètement troublé et ne sache pas comment réagir. Souvent ce genre d’appellations lui semblait sonner faux puisque souvent ils n’étaient pas si proches. Esmée, Flavia et sa mère pouvait se considérer chanceuses.

-Mais c'est pour la bonne cause!

Elle s’installa près de lui en lui présentant une écuelle couverte de peau – pour garder la chaleur probablement – dont une odeur de nourriture se dégageait. Il tenta d’apercevoir le soleil dehors, alors qu’il avait du mal à croire que ce soit déjà l’heure de manger. Il haussa des sourcils surpris en lançant :

- Déjà?

Il prit le temps de réfléchir s’il avait vraiment faim. À vrai dire plus ou moins, mais il n’osait pas non plus retourner la nourriture et malgré son estomac noué depuis son réveil, il savait que de bien manger serait la clé pour bien guérir. C’est surtout l’air enjoué de sa cousine qui venait de se troquer pour un air inquiet alors qu’elle semblait détailler ses blessures qu’il lui indiqua qu’il devait absolument tout manger. Il prit aussi la peine de cacher la morsure à son bras et de se tourner un peu pour dissimuler de son mieux une partie de son visage. Il fit une petite moue quand elle lui confia qu’il avait l’air bien, même s’il sentait qu’il allait mieux, il en doutait franchement, il prit toutefois la peine de répondre – en embelissant la réalité – à sa question :

- Oh ! Oui! Je vais vraiment mieux, mon bras ne me fait presque plus mal! Dit-il en dévoilant la morsure sous le bandage. Et je suis capable de me redresser tout seul, mais ça tu l’as vu! Euh, je dors mieux aussi!


Jamie pour sa part, sourit largement et tenta de se lover contre Bernard en se redressant une fois le chien assez près. Bien sûr, ils n’étaient pas vraiment proches, mais un peu de réconfort et sentir un adulte près de lui - même si ce n’était pas ses deux mères – serait le bienvenu :

- Tu tiens l'coup, petit ?

- M’oui!
Dit-il le museau dans la large encolure de Bernard.
-En tout cas, les deux-pattes peuvent être fiers de te compter parmi leurs chiens. Tu veilles bien sur ton maitre!

Jamie releva les yeux vers Bernard sans trop y croire et sa fourrure s’hérissa un peu – pour tenter de le faire paraître un peu plus gros – dans une sorte de frisson dû à la fierté :

- Tu trouves?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Leryn
Reptile

• Messages : 820
• Age : 27
• PUF : Leryn
• Meute : Camp du Loup
• Rang : Maitre chasseur

Caractéristiques du perso
• Amour: Not anymore...
• Relations:
• Autres comptes: Non.

MessageSujet: Re: Convalescence   Ven 24 Jan 2014, 22:26

    Lorsque Elvio excusa le repos dont elle l'avait tirée en mentionnant son besoin de compagnie, Esmée répondit par un petit rire. Il est vrai qu'a sa place, dans incapacité de pouvoir sortir ou même se lever de son lit, la jeune femme aurait été bien heureuse de pouvoir compter sur ses proches pour égayer ses mornes journées. Son cousin regarda alors le plat couvert qui commençait à embaumer la pièce d'un délicieux fumet.

    - Déjà ? Demanda-t-il avec une incrédulité qu'Esmée n'eut aucun mal a comprendre compte tenu du fait qu'il dormait la majeure partie du temps. Cela ne devait pas être les meilleures conditions possibles pour se repérer dans le temps.

    - Déjà! Affirma la jeune femme en hochant la tête. Le soleil n'est plus à son zénith, la journée est déjà bien entamée.

    Pour Esmée aussi, en ce moment, les journées passaient en un éclair. Et pas par ce qu'elle les passait cloitré a dormir, bien au contraire. Cela faisait longtemps qu'elle n'avait pas été aussi physiquement et mentalement fatiguée. Depuis que le Campement s'était presque intégralement vidée de ses habitants, les tâches ne manquaient pas et la jeune femme était débordée. Entre les dégradations occasionnées par les chiens dissipés, les esclandres de ceux du Sarrigue, et les provisions de l'hiver a constituer et a stocker, elle avait peu de temps pour elle. En fait seul les visites fréquentes qu'elle rendait à Elvio et les soirées passées avec Caleb dans leur hutte lui paraissait appréciable.

    - Oh ! Oui! Je vais vraiment mieux, mon bras ne me fait presque plus mal! Et je suis capable de me redresser tout seul, mais ça tu l’as vu! Euh, je dors mieux aussi! Répondit Elvio lorsque elle le questionna sur son état de santé. Esmée le considéra un instant en silence. Elle se doutais qu'il enjolivait nettement la réalité pour ne pas l'inquiéter et la jeune femme en réalisant qu'elle en aurait probablement fait de même, se força a sourire. Esmée ne put toute fois s'empêcher de grimacer lorsque elle entraperçu la trace bleue violacée qu'avait laissé la morsure sur son bras. Rien que le fait de penser qu'un chien était responsable d'une telle blessure la rendait furieuse.

    - C'est une bonne nouvelle. Répondit rapidement Esmée pour ne laisser aucune trace d'énervement transparaitre sur son visage. Je demanderai tout de même a Sly ce qu'il pense de l'évolution de tes blessures dès que j'aurais l'occasion de le croiser. Elle marqua une pause, d'un air pensif avant d'ajouter, Est-ce qu'il t'a dit dans combien de temps il pense que tu sera rétabli ?

    Bernard de son coté ne prêtait pas beaucoup d'attention aux échanges des deux humains, son attention était focalisé sur Jamie. Le jeune chien, sans doute en manque de réconfort, se lova contre Bernard qui entoura a son tour la nuque de Jamie avec son cou avant de poser son large museau sur les épaules de son cadet. Le chien de barre tenta de faire passer dans cette étreinte, tout le soutien et la sympathie qu'il avait pour le jeune chien. Il sourit lorsque Jamie lui répondit un "oui" un peu étouffé dans son épaisse encolure rousse.

    - Tu trouves? Demanda-t-il alors en gonflant son pelage avec fierté. Bernard remua la queue de plus belle en hochant la tête avec beaucoup de sérieux.

    - Bien sûr! Le dévouement et la loyauté sont des qualités essentielles pour un chien de tête! Je suis sûr que tu marcheras un jour dans les traces de ton père. Assura-t-il. Le grand sourire qu'il arborait disparu au profit d'un visage ou l'on pouvait lire une tristesse sincère lorsque il mentionna Raphael. La queue de Bernard s'agita lentement et il fit de son mieux pour faire réapparaitre un sourire réconfortant. Il serait sans aucun doute très fier de toi.


Dernière édition par Leryn le Dim 16 Fév 2014, 16:49, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://lerynn.deviantart.com/
avatar

Mel
Reptile

• Messages : 944
• Age : 24
• PUF : Pwip
• Meute : Oasis / Camp des hommes / Camp du loup / Oasis / Inaria
• Rang : Garde / Artisan / Chien de traîneau / Initiée / Initié

MessageSujet: Re: Convalescence   Sam 25 Jan 2014, 22:00

- Le soleil n'est plus à son zénith, la journée est déjà bien entamée.

Ça lui paraissait tout de même étonnant, surtout pour lui qui en temps normal se levait avec le soleil. Après tout avec son travail d’artisan et son attelage, il n’avait jamais eu vraiment le choix de se lever tôt et de se coucher tard s’il voulait avoir le temps de tout faire. Et il s’en voulait de ne plus pouvoir aider sa cousine qui devait être débordée. Après tout il était censé faire partie des responsables du camp en l’absence des autres. Il voyait déjà les commentaires de son père venir à cent mille à l’heure. Un petit soupir s’échappa de ses lèvres et il tenta de se saisir de l’écuelle avec un peu de mal pour la porter à sa bouche– puisque depuis l’accident il avait un peu de mal avec sa motricité fine- pour ne pas à avoir à utiliser la cuillère. Sa cousine lui sembla rassurée l’espace d’un instant, mais la petite grimace qu’elle fit en voyant la morsure le fit grimacer en retour :

-C'est une bonne nouvelle.

Il hocha de la tête faiblement et la laissa poursuivre :

- Je demanderai tout de même a Sly ce qu'il pense de l'évolution de tes blessures dès que j'aurais l'occasion de le croiser. Est-ce qu'il t'a dit dans combien de temps il pense que tu sera rétabli ?

Il hésita un moment avant d’avouer un peu honteux :

- Souvent, je dormais quand il passait, alors que je sais pas… Désolé…?

Il prit une gorgée du ragoût, et s’exclama dans un sourire :

- C’est bon! C’est toi qui l’a fait?



Jamie se serra un peu plus contre Bernard quand ce-dernier s’appuya contre lui de la sorte :

- Bien sûr! Le dévouement et la loyauté sont des qualités essentielles pour un chien de tête!

À ces mots, sa queue se mit à battre de manière frénétique, mais il ne tarda pas à déchanter quand il fit mention de son père :

- Je suis sûr que tu marcheras un jour dans les traces de ton père.

Il fit une petite grimace et posa ses yeux gris au sol :

-Il serait sans aucun doute très fier de toi.

Cette fois, il se fit minuscule et détourna la tête mal-à-l’aise alors que sa gorge se nouait. Il demeura silencieux de longues secondes et avoua :

- Il aurait été fier si j’avais réussi à les sauver tous les deux…
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Leryn
Reptile

• Messages : 820
• Age : 27
• PUF : Leryn
• Meute : Camp du Loup
• Rang : Maitre chasseur

Caractéristiques du perso
• Amour: Not anymore...
• Relations:
• Autres comptes: Non.

MessageSujet: Re: Convalescence   Lun 27 Jan 2014, 20:46

    Esmée était si concentrée sur Elvio, attentive au moindre geste qui aurait pu trahir qu'il souffrait plus qu'il ne voulais bien lui avouer, qu'elle en avait complètement oublié l'écuelle de ragoût. Ce ne fut que lorsque le jeune homme la saisit finalement pour regarder ce qu'elle contenait qu'Esmée réalisa que ça ne devait probablement plus être aussi chaud... Cela n'empêcha toute fois pas Elvio d'y tremper ses lèvres. La jeune femme s'installa alors plus confortablement sur le rebord du lit et posa un de ses coudes sur son genoux, laissant reposer sa tête dans sa main, souriant paisiblement sans quitter Elvio du regard. Elle aurait bien proposer a son cousin de l'aider à manger, vu que son bras blessé limitait ses mouvements, mais elle se doutait qu'il devait déjà suffisamment souffrir de son immobilité et sa dépendance aux autres pour ne pas qu'elle en rajoute.

    - Souvent, je dormais quand il passait, alors je sais pas… Désolé…? Répondit timidement Elvio à sa précédente question. Esmée éluda la réponse d'un petit geste vague de la main, signifiant que ça n'avait pas d'importance. Elle souri de plus belle.

    - T'en fait pas pour ça va! J’irai lui poser la question. Toi, tu continues à te reposer et tu te concentre sur ta guérison d'accord ? Elle retint la bourrade amicale qu'elle avait amorcé juste à temps. La question que lui posa alors Elvio lui fit perdre son assurance au profit d'une expression surprise et décontenancée. Elle releva la tête en laissant retomber son bras.


    - C’est bon! C’est toi qui l’a fait? Demanda innocemment son cousin après avoir pris quelques gorgées de ragoût. Emsée fronça légèrement les sourcils. Est ce qu'il était sérieux ? Les talents culinaire d'Esmée avaient fini par devenir légendaires au Camp après qu'elle ai manqué d'intoxiquer la moitié de ses membres lors d'une veillée en apportant un faisant farci par ses soins. Depuis, et suite à de très nombreux plats tout aussi immangeables, les habitants du camp du Loup avaient apprit a refuser poliment tout espèce de nourriture venant de la jeune femme. Esmée qui se démarquait plus par son habilité à l'arc et ses talents de musher que par sa dévotion pour les tâches ménagères qu'elle qu'elle soit, avait fini par reconnaitre son incapacité dans ce domaine. Elle avait depuis laissé le soin à Saqui, de cuisiner ses prises pour Caleb ainsi que pour elle. Après quelques secondes de silence, la bouche entrouverte d'Esmée se fendit en un sourire avant qu'elle n'éclate franchement de rire, à un tel point qu'elle du se tenir les côtes.

    - Ah ah ah... ! lâcha-t-elle d'un air faussement ironique après avoir retrouvé son calme. Très drôle! Si j'avais essayé de te tuer, je l'aurais fait d'une manière plus détournée tu ne penses pas ? elle laissa échapper un dernier petit rire avant de reprendre,

    - Non ça, c'est avec les compliments d'Arri! Déclara-t-elle en décrochant un clin d'oeil a Elvio. D'ailleurs il te passe le bonjour !
    La gaité de la jeune femme s'estompa finalement pour faire place a une expression plus mesurée.

    - Plus sérieusement Elvio... J'avais quelque chose à te proposer.

    Bernard de son coté, ne vit pas la tristesse passer dans les yeux de Jamie lorsque il mentionna son père, par contre il le sentit se raidir légèrement contre lui. Touché par la détresse du jeune chien, le colosse se serra encore un peu plus fort contre lui pour lui exprimer tout son soutiens et sa compassion avant de s'écarter un peu.


    - Il aurait été fier si j’avais réussi à les sauver tous les deux… Lâcha-t-il finalement en détournant le regard. Les oreilles de Bernard se couchèrent un peu en arrière tandis que sa tristesse faisait écho à celle de son jeune congénère. Mais bientôt elle se redressèrent et il afficha un air plus déterminé, il tentant de capter le regard gris acier de Jamie en y plongeant ses yeux verts.

    - Même avec tout le courage du monde, tu n'es encore qu'un chiot Jamie. Dit-t-il d'une vois douce, Il n'y a rien que tu aurais pu faire. Il secoua lentement la tête. Ton père préférerait te savoir en vie plutôt que d'avoir risqué de la perdre en vain...

    Bernard secoua doucement la queue, regardant Jamie d'un air presque paternel. Lorsque les éclats de rire d'Esmée éclatèrent dans la hutte -qui ne devait pas en avoir entendu depuis un certain temps- il sursauta légèrement mais sa queue battit bientôt avec plus d'ardeur.


Dernière édition par Leryn le Lun 17 Fév 2014, 21:35, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://lerynn.deviantart.com/
avatar

Mel
Reptile

• Messages : 944
• Age : 24
• PUF : Pwip
• Meute : Oasis / Camp des hommes / Camp du loup / Oasis / Inaria
• Rang : Garde / Artisan / Chien de traîneau / Initiée / Initié

MessageSujet: Re: Convalescence   Ven 31 Jan 2014, 17:37

Se concentrer sur sa guérison, ça lui semblait tout de même facile, il ne s’agissait que de se reposer et de se cacher dans sa hutte en priant pour qu’Ata’halne ne lui en veuille plus. Déjà qu’il n’avait pas pu se défendre – lui et ses deux chiens - alors qu’il était complètement indemne, il doutait franchement être capable de faire quoi que ce soit maintenant avec toutes ses blessures. Il frissonna légèrement en pensant à tout ce qu’il avait ressenti ce soir-là, puis tenta de se changer les idées en prenant une autre gorgée de bouillon et manqua de s’étouffer en entendant la remarque d’Esmée en poussant un petit ricanement. Il toussa en mettant la main sur sa poitrine et avala le morceau de viande avec difficulté les larmes aux yeux et le visage un peu rouge :

- Je trouve que l’empoisonnement est une manière assez détournée de le faire si tu veux mon avis ! ~

- Non ça, c'est avec les compliments d'Arri!

Oh il lui passait le bonjour? Elvio sourit largement en rétorquant :

- Tu le remercieras de ma part quand tu le verras!

Ce petit moment de légèreté ne mit pas longtemps à s’effacer quand Esmée reprit, plus grave :

- Plus sérieusement Elvio... J'avais quelque chose à te proposer.

Elvio haussa des sourcils un peu inquiet :

- Ah?




- Même avec tout le courage du monde, tu n'es qu'un chiot Jamie. Il n'y a rien que aurait pu faire.

Il fronça légèrement des sourcils et se fit violence pour ne pas rétorquer qu’il y avait toujours quelque chose à faire.

-Ton père préférerait te savoir en vie plutôt que d'avoir risqué de la perdre en vain...

Il fronça de nouveau des sourcils et poussa un petit grondement d’impuissance forcé de lui donner raison. Il releva faiblement la tête vers Bernard et s’efforça d’esquisser un petit sourire. Et son sourire s’élargit quand le rire d’Elvio résonna, il battit de la queue avec énergie lui aussi.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Leryn
Reptile

• Messages : 820
• Age : 27
• PUF : Leryn
• Meute : Camp du Loup
• Rang : Maitre chasseur

Caractéristiques du perso
• Amour: Not anymore...
• Relations:
• Autres comptes: Non.

MessageSujet: Re: Convalescence   Dim 02 Fév 2014, 22:35

    Sa boutade arracha un petit ricanement à son cousin, qui manqua toute fois de s'étouffer sans qu'Esmée ne s'en aperçoive, trop occupée a pouffer de rire en imaginant la tête qu'aurait probablement fait Elvio en goûtant un plat de SA réalisation! Sans nul doute qu'elle aurait été semblable a celle dont Esmée avait été habituée. Lorsque il s'agissait de sa cuisine, la jeune femme avait remarqué que les réactions était toujours assez homogène, et se finissait toute par une sortie de table précipitée...

    - Je trouve que l’empoisonnement est une manière assez détournée de le faire si tu veux mon avis ! ~

    La réponse d'Elvio lui arracha un nouvel éclat de rire. Et par les esprits, que c'était bon de rire! Surtout en ce moment. Le yeux pétillants, Esmée tendit la main et ébouriffa ses cheveux châtain qui avait déjà plutôt tendance a se dresser anarchiquement sur son crâne tout comme les siens.

    - Hahahh, tu as raison! Mais il va falloir que je pense à autre chose maintenant! Elvio lui sourit très largement et lui demanda alors de remercier le géant brun dont son copieux repas était la gracieuseté. Esmée hocha énergiquement la tête tout en décrochant un petit clin d’œil a son cousin.

    - Je n'y manquerai pas. Le sourire d'Esmée s'estompa alors légèrement tandis qu'elle reprenait une expression plus mesurée et plus sérieuse. Faisant écho à son changement d'attitude et sans doute aussi un peu inquiet de l'annonce qu'Esmée avait laissé planer, Elvio haussa les sourcils.


    - Ah?

    Esmée répondit par un hochement de tête évasif tandis qu'elle cherchait la meilleure façon de lui exposer ce qu'elle avait envie de lui dire. Esmée n'avait jamais été particulièrement à l'aise avec tout ce qui touchait aux relations humaines. Bien sûr, elle était très proche de son cousin et parfaitement à l'aise avec lui, mais le tact et l'éloquence n'ayant jamais été ses meilleures qualité, elle craignait de s'y prendre comme d'habitude, c'est a dire maladroitement. La jeune femme commença a tripoter la petite tête de cheval en bois qui pendait a son cou.

    - Ben, tu sais, ça fait un moment que j'y pense...
    Commença-t-elle, hésitante, Enfin, depuis ta convalescence. Bref silence. J'en ai parlé avec Caleb et il est d'accord...! Okay. Donc pour l'instant c'était toujours assez flou. En se rendant compte que ce qu'elle venait de dire avait du encore plus confondre Elvio, Esmée reprit d'une voie plus déterminée.

    - Je n'aime pas te savoir ici tout seul et à l'écart! Lâcha-t-elle d'un bloc. Elle faisait allusion à la distance qui séparait la hutte d'Elvio de celle des autres. Emsée s'était insurgée de la décision des guérisseurs de faire rentrer le jeune homme chez lui après seulement quelques semaines, mais elle n'avait pas eu son mot à dire. Depuis, le fait de savoir son cousin isolé, et ce malgré les fréquente visites que lui rendait à tour de rôle ses seuls proches restés au camp, lui déplaisait au plus haut point. Le regard d'Esmée tomba alors sur Wapi, aux cotés de Bernard, qui les regardaient d'un air inquisiteur. Esmée esquissa alors un petit sourire et s'empressa de rectifier ses propos avant qu'Elvio ne le fasse.

    - Enfin je sais que tu n'es pas vraiment tout seul! Corrigea-t-elle en grattant le jeune chien derrière l'oreille. Elle reporta son attention sur son cousin. Mais ça ne me plait quand même pas! Incertaine, Esmée replaça une mèche rebelle derrière son oreille.

    - Alors, hum... Je m'étais dit que peut être... Enfin si tu es d'accord bien sûr...! Que tu... Enfin, que tu aimerais veniremènageravecmoietCalebdansmahutte. Esmée se tut, les mains repliée sur ses genoux et les deux yeux un peu écarquillés, lui donnant un air pas franchement intelligent. Tout ça pour ça ? ... Ben oui, tout ça pour ça! Le temps que tu sois rétablit!... Tu pourrais prendre la couche de Caleb et il dormira avec moi! Ajouta-t-elle alors en réalisant qu'elle avait oublié de préciser ce détail. (Et a condition qu'Elvio ai pu saisir la fin de sa phrase précédente...) Soudain un peu plus légère d'avoir lâché le morceau, un nouveau sourire éclaira son visage tandis qu'elle reprenait d'une voie plus sûre et enthousiaste.

    - Bien sûr Wapi pourra venir! Précision essentielle au regard de la relation fusionnelle entre le jeune chien et son maitre. Et aussi en prenant en compte l'importance de ses chiens dans la vie d'Elvio. Et puis aussi Chilalee, Desba, Elan... Tout ceux que tu veux! Ajouta Esmée a grand renforts de gestuelles et d'exclamations. Je pousserai mon bazar, je ferai de la place! De toute façon il n'y a qu'Ozalee et Ash qui dorment de temps en temps dans la hutte, les autres préfèrent leur abris dans l'enclos! Je pense qu'il y aura assez de place pour tout l'monde...! Esmée se tut a nouveau en réalisant qu'elle venait d’assommer Elvio d'un flot de paroles ininterrompu sans même avoir attendu sa réponse. Les bras d'Esmée retombèrent alors sur ses genoux dans leur position initiale.

    - Enfin, si ça te dit bien sûr... Acheva-t-elle a voie basse.


    Bernard quand à lui, eu son attention focalisée sur le flot de parole incompréhensible que débita sa maitresse ainsi que les gestes qui y étaient associés. Le chien de barre échangea un regard a Jamie lorsque Esmée lui gratta l'oreille, pour savoir si il y comprenait quelques chose, mais devant l'air tout aussi intrigué de son comparse, Bernard se contenta de remuer la queue. Il glissa son épais museau sous la main de sa maitresse, la questionnant du regard.


Dernière édition par Leryn le Lun 17 Fév 2014, 21:39, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://lerynn.deviantart.com/
avatar

Mel
Reptile

• Messages : 944
• Age : 24
• PUF : Pwip
• Meute : Oasis / Camp des hommes / Camp du loup / Oasis / Inaria
• Rang : Garde / Artisan / Chien de traîneau / Initiée / Initié

MessageSujet: Re: Convalescence   Lun 03 Fév 2014, 16:26

Le châtain haussa des sourcils, attentif, sans trop comprendre où sa cousine semblait vouloir en venir quand elle lui avait dit qu’elle y pensait depuis sa convalescence et qu’elle en avait parlé à Caleb. Il ne mit toutefois pas longtemps à faire le lien quand elle lui annonça qu’elle n’aimait pas le savoir à l’écart. Donc, bien qu’elle n’ait rien dit, il comprit bien les enjeux. Si bien qu’il regarda autour de lui, visiblement songeur, puis son regard se posa sur Wapi, il ouvrit la bouche, mais Esmée le devança :

- Enfin je sais que tu n'es pas vraiment tout seul!

Il sourit faiblement en la voyant caresser le chiot qui s’était mis à battre de la queue, visiblement heureux d’avoir de l’attention de la sorte. Et, comme de fait, sa cousine lui proposa – d’une manière complètement incompréhensible de venir habiter avec elle et Caleb. Il haussa des sourcils quand elle lui proposa la couche de Caleb, mais ne dit rien, la laissant poursuivre. Il posa de nouveau ses yeux vers Wapi, et sourit largement quand elle lui annonça qu’il pourrait venir. Il eut toutefois une petite pensée pour les autres chiens qui dormaient dans l’enclos pendant tout ce temps-là, mais il doutait franchement qu’ils auraient l’espace pour toute sa meute et qu’Esmée avait envie d’avoir tous ces chiens chez elle en plus des siens.

- Et puis aussi Chilalee, Desba, Elan... Tout ce que tu veux!

Elvio sourit largement sans trop y croire à la manière d’un enfant, elle lui expliqua comment ils s’y prendrait et le châtain sourit largement. Puis prit le temps de bien réfléchir, bien qu’atrocement tenté il bredouilla d’une toute petite voix :

- Oui, mais je ne veux pas déranger…! C’est déjà vraiment gentil de ta part de venir t’occuper de moi, je ne veux vraiment pas être un boulet…!



Jamie attentif près de Bernard écoutait attentivement la conversation, penchant la tête de temps à autre, en essayant d’analyser quelques mots, il reconnut quelques sons qu’il associait à l’attelage, dont le surnom qu’Elvio lui avait donné, en croisant le regard de Bernard il bredouilla :

- Je crois que j’ai entendu mon autre nom, celui d’humain!

Il reprit un peu plus inquiet :

- C’est grave d’après toi?

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Leryn
Reptile

• Messages : 820
• Age : 27
• PUF : Leryn
• Meute : Camp du Loup
• Rang : Maitre chasseur

Caractéristiques du perso
• Amour: Not anymore...
• Relations:
• Autres comptes: Non.

MessageSujet: Re: Convalescence   Ven 07 Fév 2014, 19:18

    Esmée se remis à tripoter son totem en attendant la réponse, priant en silence pour qu'elle soit positive. Elvio quand à lui, pris un petit temps de réflexion tout à fait compréhensible, mais le large sourire qu'il arborait déjà donnait des espoirs à sa cousine.

    - Oui, mais je ne veux pas déranger…! C’est déjà vraiment gentil de ta part de venir t’occuper de moi, je ne veux vraiment pas être un boulet…! Répondit finalement Elvio à voie basse, l'air tout aussi incertain qu'elle l'avait été quelques minutes auparavant. La mine alarmée d'Esmée s’éclaira largement.

    - Dit pas d'bêtises! S'écria-t-elle, soulagée que ce soit là la seule chose qui freinait Elvio. D'enthousiasme, elle prit le visage d'Elvio entre ses mains, en y mettant sans doute un peu trop d'entrain, jusqu'à lui écraser un peu les joues. L'obligeant à la regarder droit dans les yeux, elle lui décrocha un grand sourire, les sourcils toute fois un peu froncés.

    - Tu n'est pas un boulet Elvio! Met toi ça dans l'crâne une bonne fois pour toute. Esmée remarqua finalement qu'entre ses mains, le visage d'Elvio ressemblait de plus en plus à une carpe et elle échapper un petit gloussement tout un lâchant un "oups!", elle relâcha la pression. La jeune femme laissa toute fois une de ses mains posée sur la joue d'Elvio d'un geste plus léger et délicat. Son sourire ainsi que son regard se firent également plus doux.

    - Ça me ferai vraiment plaisir de t'avoir un peu à mes cotés. Déclara-t-elle avec sincérité. A Caleb également. Il t'aime beaucoup tu sais! Et puis il ne voit pas grand monde en ce moment... Le large museau de Bernard, vint se glisser subrepticement sous sa main pour quémander de l'attention, ce a quoi Esmée répondit par un petit sourire avant de commencer à grattouiller Bernard a ses endroits favoris.


    Tentant de capter quelques mots au milieu de l'échange entre les deux humains Bernard pencha légèrement la tête sur le coté à l'instar de Jamie, signe d'une profonde attention. Mais le peu de chose dont il comprenait la signification ne faisait que le confondre davantage. Il fronça légèrement ses larges sourcils, résigné au fait qu'il ne comprendrai probablement jamais toute l'étrangeté du dialecte des humains.

    - Je crois que j’ai entendu mon autre nom, celui d’humain! Bernard acquiesça aux paroles de son homologue plus jeune d'un air pensif.

    - Oui, je crois que jai aussi entendu l'autre nom d'Hunter et Sydney. Quand Jamie lui demanda finalement avec inquiétude si il pensais que la situation était grave, Bernard s'empressa de secouer négativement la tête. Il adressa un grand sourire au jeune chien qui se voulait rassurant.

    - Non! Je ne pense pas. Ils font ces drôles de bruits de gorge que les bipèdes font quand il sont contents! Le grand chien roux n'avait aucune idée de ce qui était en train de se passer mais il avait la certitude que c'était quelque chose de réjouissant. Lorsque sa maitresse répondit finalement à son discret coup de museau, il soupira d'aise en offrant encore plus son cou aux grattouilles d'Esmée, sa queue battant a tout va.


Dernière édition par Leryn le Dim 16 Fév 2014, 16:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://lerynn.deviantart.com/
avatar

Mel
Reptile

• Messages : 944
• Age : 24
• PUF : Pwip
• Meute : Oasis / Camp des hommes / Camp du loup / Oasis / Inaria
• Rang : Garde / Artisan / Chien de traîneau / Initiée / Initié

MessageSujet: Re: Convalescence   Jeu 13 Fév 2014, 05:05

    - Dit pas d'bêtises! s’écria vivement Esmée en prenant son visage dans ses mains. Le châtain recula faiblement de la tête, un peu mal-à-l’aise. Il tenta de lui rendre son sourire, mais il avait tout de même l’impression de se faire écraser par le regard de sa cousine, aussi remplie de bonnes intentions soit-elle. Il détourna un peu le regard pour se concentrer plutôt sur sa boucle d’oreille, alors qu’il n’aimait pas forcément les contacts visuels trop longs avec les autres.

    - Tu n'est pas un boulet Elvio! Met toi ça dans l'crâne une bonne fois pour toute.

    Il se retint de justesse de la corriger et sourit faiblement quand elle le relâcha en gloussant. Elle garda sa main sur sa joue, et le fixa plus douce, cette fois il consentit à relever les yeux vers elle – mais juste un petit peu! – dans un petit sourire embarrassé. Il l’écouta attentif, alors qu’il faisait déjà un peu l’inventaire de ce qu’il emmènerait et de ce qu’il ne pourrait pas emmener. Il sourit faiblement en bredouillant :

    - D’accord… euh! Je vais commencer à ressembler mes choses alors!

    Il se releva péniblement et attrapa tout simplement le collier de Raphael et quelques babioles en bredouillant :

    - On peut y aller!

    Un peu rassuré par la constatation de Bernard, Jamie se permit un petit sourire rassuré, toutefois en voyant Elvio se lever, il se mit à le suivre inquiet, de peur qu’il tombe, puis il releva la tête vers Esmée l’air de dire : mais fait quelque chose!

    ( On clos le top’ ? Vu qu’on est déjà au printemps et tout! )
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Leryn
Reptile

• Messages : 820
• Age : 27
• PUF : Leryn
• Meute : Camp du Loup
• Rang : Maitre chasseur

Caractéristiques du perso
• Amour: Not anymore...
• Relations:
• Autres comptes: Non.

MessageSujet: Re: Convalescence   Dim 16 Fév 2014, 17:19


    - D’accord… euh! Je vais commencer à ressembler mes choses alors!

    - Formidable! Répondit-t-elle immédiatement avec un grand sourire. Le soulagement que ressentait Esmé n'avait d'égal que l'enthousiasme et le bonheur d'avoir vu le visage d'Elvio s'éclairer, même brièvement. Et puis ce ne serait plus pour elle, une source d’inquiétude constante que de savoir son cousin loin de tout après ce que c'était passé. Ils seraient sans doute plutôt à l'étroit, surtout avec la petite meute de chiens qui n'allait pas manquer de s'ajouter aux trois humains mais la seule perspective de connaitre à nouveau un peu de vie et d'agitation dans cette hutte qui n'en avait plus connue depuis longtemps remplissait Esmée d'une joie immense.

    Lorsque Elvio se redressa, sa cousine accompagna son mouvement prête à pouvoir le soutenir au moindre problème. Elle voulu lui proposer son aide mais Elvio ne mit pas bien longtemps à faire le tour de ses possessions et d'en rassembler le strict nécessaire.

    - On peut y aller! Bredouilla-t-il finalement à l'intention d'Esmée, qui hocha la tête en souriant. Après toi! Répondit la chasseresse, toujours en restant dans le sillage immédiat de son cousin, pour pouvoir intervenir si jamais ses jambes venaient à le lâcher. Et dieu sait si cette perspective pouvait être plausible, vu le temps qu'Evlio avait passé allongé. Esmée aurait bien intimé a son cousin de rester tranquille et de la laisser faire mais sachant qu'a sa place, elle aurait détesté qu'on le lui dise, elle se contenta de l'accompagner du mieux qu'elle pouvait. Rompre un peu cette immobilité devait lui faire du bien mais il fallait toute fois veiller a ce qu'il n'en fasse pas trop. Ce qui d'ailleurs semblait beaucoup inquiéter Wapi qui s'était mis à s'agiter fébrilement derrière son maitre. En croisant le regard inquiet du jeune chien, Esmée se baissa pour lui caresser la tête, souriant d'un air rassurant.

    - Ne t'inquiète pas Wapi, on va y aller doucement. Dit-t-elle en posant une épaisse fourrure de Renne sur les épaules d'Elvio avant d'enfiler également la sienne. Sans demander son avis a Elvio, elle récupéra les affaires qu'il avait rassemblé et passa le bras de son cousin par dessus ses épaules tout en le maintenant doucement, mais fermement à la taille, lui faisant comprendre qu'elle n'avait nullement l'intention de le laisser déambuler dehors sans son aide.

    - Prêt ? Demanda-t-elle en tournant la tête vers Elvio, On y va! La jeune femme reporta alors son attention sur Bernard qui s'était redressé en même temps qu'elle et ne la quittait pas des yeux, attendant la suite des événements en remuant doucement la queue. Burnt. Dit simplement Esmée en désignant l'entrée de la hutte d'un petit signe de tête. Bernard qui était habitué à répondre à des ordres a peine formulés et réagir aux gestuelles même les plus discrètes de sa maitresse répondit immédiatement et attrapa le battant de peau qui fermait l'habitation dans sa gueule, qu'il tira vigoureusement vers lui, dégageant l'ouverture pour permettre aux deux humains de passer. Le chien de Barre adressa alors un clin d’œil a Jamie pour lui signaler qu'il n'y avait aucune inquiétude à avoir. Il ne savait pas exactement ce qui était en train de se passer mais le sourire qui éclairait le visage d'Esmée était la seule garantie dont Bernard avait besoin.


[ Ça marche! (: ]
Revenir en haut Aller en bas
http://lerynn.deviantart.com/
avatar

Mel
Reptile

• Messages : 944
• Age : 24
• PUF : Pwip
• Meute : Oasis / Camp des hommes / Camp du loup / Oasis / Inaria
• Rang : Garde / Artisan / Chien de traîneau / Initiée / Initié

MessageSujet: Re: Convalescence   Lun 17 Fév 2014, 23:54

    Jamais une fourrure de renne ne lui avait paru si lourde – déjà qu’il les trouvait lourdes sur ses frêles épaules ! Il la garda fermement sur ses épaules en la serrant de toutes ses forces avec sa main, laissant Esmée le guider avec grand plaisir craignant tomber. Filant chez son nouveau chez soi à pas de tortue!

    Jamie suivit Elvio de près, bien qu’il fasse confiance à Bernard, il craignait tout de même qu’il lui arrive quelque chose. Tant que le jeune homme ne serait pas couché au calme, il s’en ferait.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Mel
Reptile

• Messages : 944
• Age : 24
• PUF : Pwip
• Meute : Oasis / Camp des hommes / Camp du loup / Oasis / Inaria
• Rang : Garde / Artisan / Chien de traîneau / Initiée / Initié

MessageSujet: Re: Convalescence   Lun 17 Fév 2014, 23:56

THE END.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Convalescence   

Revenir en haut Aller en bas
 
Convalescence
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Blackblood Alliance : Dissension :: Le Berceau de l'Alliance :: Le Gosier :: L'Oubliette des Rps-