Bienvenue à notre petit dernier, Australiandream !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Récapitulatif des rituels

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Sissi
"KATNIIISS"

• Messages : 1655
• Age : 23
• PUF : Lun'wi
• Meute : Grand Nord & Alteron
• Rang : Citoyenne & Chiot

MessageSujet: Récapitulatif des rituels   Mar 18 Fév 2014, 21:18

« Récapitulatif des rituels »

    Inaria

Coutume des prénoms : Le nom de naissance d’un Inarien n’a pas de signification particulière. Cependant, lorsqu’un louveteau passe à l’âge adulte (à 2 ans, donc), il troque son nom de naissance pour un nom d’adulte en anglais qui reflète sa personnalité ou son physique. Ce nom peut être composé de deux ou trois syllabes. La plupart du temps, il s’agit d’un adjectif et d’un mot. Par exemple, dans Greyback, le « grey » sert d’adjectif et le « back » de nom, le tout reflétant l’apparence de Greyback.
    Exemples de noms de naissance : Elin, Imek, Cléo, Avie.
    Exemples de noms adultes : Whitewind, Freckles, Mudstains, Ashleaf.
Entraînement des jeunes : Les Inariens s’entraînent généralement pour occuper un certain rang dans la meute. Toutefois, ils ont également un entraînement de base avant l’apprentissage de leur rang ; ceci inclut la chasse et le combat. Par la suite, chaque jeune est placé sous la responsabilité d’un mentor ayant le rang voulu, donc un apprenti garde sera placé avec un garde, un apprenti guérisseur avec un guérisseur, etc. L’entraînement dure, habituellement, de 1 an à 2 ans.
    Système de mentor et apprenti : Le jeune Inarien est d’abord placé avec un mentor du rang visé. Ensuite, le mentor apprend à son mousse les rouages du métier, et cela dépend évidemment du mentor – et du rang. Certains préfèrent la théorie, d’autres, la pratique. Qu’il s’agisse de sessions disperses ou d’entraînement continu aux côtés du mentor, c’est généralement le professeur qui décide.

    Grand Nord

Coutume des prénoms : Les noms sont variables, et il n’y a généralement pas changement de nom à l’âge adulte. Certains individus possèdent un nom anglais qui les décrit physiquement ou psychologiquement (généralement un adjectif et un nom, de la même façon que Inaria), tandis que d’autres ont un nom n’ayant aucune signification particulière, qu’il soit simple ou complexe.
    Exemples de noms anglais : Whitelightning, Lightpaws, Frostbolt.
    Exemples de noms simples : Julius, Keylie.
Entraînement des jeunes : Le climat du Grand Nord étant rigoureux, les jeunes sont entraînés très tôt, de façon stricte et polyvalente. Ceci leur permet, d’une part, d’apprendre à survivre par eux-mêmes, et, d’autre part, à devenir autonomes. L’entraînement se déroule pour les jeunes de 6 mois à 2 ans. Ainsi, les jeunes doivent devenir utiles pour la meute le plus tôt possible. De même, bien souvent, la chasse est réalisée en groupe. Pour les grosses proies, il s'agit de grands groupes, et pour les proies plus petites, il y a moins d'individus dans le groupe.
    Déroulement de l'entraînement : Il s’agit parfois de leçons de groupe ; parfois de sessions forcées. Certains peuvent bien entendu refuser d’y participer, mais cela reviendrait à signer son arrêt de mort sur un territoire aussi rude que le Grand Nord. Les activités apprises sont principalement la chasse, le combat, le pistage des proies et le tour de garde des frontières.

    Blackblood

Rituel d'Accouplement : Le rituel d’Accouplement des Blackboods est une coutume héritée du temps où la meute d’Inaria abritait la Garde d’Élite (voir les Chroniques d’Inaria et les Chroniques des Blackbloods). En effet, la Garde d’Élite étant composée des loups les plus forts et plus doués au combat, le rituel d’Accouplement était une façon pour Inaria de s’assurer que la Garde d’Élite demeurait puissante et apte à protéger la meute d’Inaria. Après le bannissement des Blackbloods, ce rituel est resté. Toutefois, il n’est pas obligatoire, et il n’est organisé que rarement. Par conséquent, si le Rituel d’accouplement n’est pas organisé par le staff, il n’a pas lieu.
    Fonctionnement du rituel d'Accouplement : Il s’agit d’un système sous forme de tournoi où les loups les plus forts sont mis en pair, et, conséquemment, ont des loupiots ensemble. Les Blackbloods adultes doivent ainsi prouver leur valeur au cours d’activités ou combats mis en place en temps et lieu. Par la suite, les meilleurs athlètes sont mis en pair, et chaque pair de loups est invitée à s’accoupler.
Entraînement chez les Hommes : Cette coutume date également du temps où les Blackbloods faisaient partie de la meute d’Inaria sous la Garde d’Élite. Les jeunes issus du Rituel d’accouplement devaient suivre un entraînement spécial au campement humain connu sous le nom de Clan du Loup. Aujourd’hui, cet entraînement est facultatif, mais il a lieu à chaque année pour les jeunes loups qui auront 1 an au printemps (cet entraînement débute donc au printemps) et qui veulent le suivre. De même, il dure un an, et donc les loups reviennent à la fin de l’hivers de la même année. Ce système est réservé uniquement aux Blackbloods purs ou croisés et reste estimé par certains membres.
    Fonctionnement de l'entraînement spécial : Tout d’abord, chaque Blackblood trouve un maître humain au Clan du Loup et s’entraîne avec ce dernier au cours d’activités organisées par son professeur bipède. Ces activités diffèrent selon l’humain, mais touchent généralement la performance physique ainsi que le lien de confiance entre l’Animal et l’Homme. Pour cela, le Blackblood se doit d’obéir. L’entraînement se termine par la Chasse aux Mammouths (voir les coutumes du Clan du Loup, plus bas), suite à quoi la recrue reçoit un certain nombre de tatouages (de un à trois), selon son travail, sa relation à l’Homme et son excellence dans les activités. Également, le jeune reçoit un prénom d’adulte. Pour plus d’information sur les tatouages et le fonctionnement, voir les Chroniques des Blackbloods.
Coutume des prénoms : Le nom de naissance d’un louveteau n’a généralement pas de signification. Toutefois, à la suite de l’entraînement chez les Hommes, le Blackblood de 2 ans reçoit un nom anglais composé de deux syllabes qui représente son caractère. Il s’agit bien souvent d’un adjectif et d’un nom, mais pas toujours. Par exemple, l’adjectif « swift » et le nom « kill » se joignent pour décrire le combat adroit de Swiftkill. Par contre, la règle des deux syllabes demeure.
    Exemples de noms de naissance : Lani, Ciaran, Tach, Lutec.
    Exemples de noms adultes : Bloodspill, Nightrun, Spearheart, Brittle.
Les prénoms d'une même portée : Il n’est pas rare que des parents Blackbloods donnent des noms de naissance à leurs loupiots en utilisant la même première lettre. Ainsi, les petits d’une même portée sont souvent liés par une même première lettre. Cependant, encore ici, la coutume n’est pas obligatoire, quoique populaire auprès des parents, surtout ceux qui sont attachés à la culture.
    Exemple d'utilisation de dette coutume : Les petits de Spearheart et de Warbound ont été nommés Lani et Lutec à leur naissance. Après l’entraînement chez les Hommes, cependant, Lani est devenue Brittle, et Lutec, Ashblow.

    Alteron

Coutume des prénoms : Les prénoms des Alterons sont généralement libres et n’obéissent à aucune logique particulière. Cependant, plusieurs membres, en particulier dans la famille royale, possèdent le nom d’une arme (pas obligatoirement une arme fabriquée ; une serre d’oiseau ou une plante mortelle peuvent faire office d’armes). Il s’agit, souvent, d’une arme de la langue anglaise. Évidemment, cette tradition n’est pas obligatoire.
    Exemples de prénoms libres : Esméralda, Oren, Hélya.
    Exemples de prénoms issus d'une arme : Scimitar, Dagger, Blade.
Entraînement des jeunes : Alteron offre un entraînement plus strict qu’Inaria, mais moins rigoureux que celui de la meute du Grand Nord. On cherche ici à avoir des membres efficaces (contrairement au Grand Nord où on recherche l’utilité et la débrouillardise afin de survivre). Il y a donc un entraînement de base général, qui touche autant la chasse que le combat, mais également un système de mentorat comme pour Inaria. Cependant, tous les jeunes ne suivent pas le même entraînement de base. Par exemple, s’il est jugé inutile d’entraîner un futur guérisseur à la chasse, ou si celui-ci ne montre que peu de talent, il n’aura pas probablement pas le droit à cet entraînement de base en chasse. L’entraînement se concentre surtout entre les 6 mois et 2 ans d’un jeune.
    Système de mentor et recrue : Sensiblement similaire au système de mentor et apprenti d’Inaria, il place une recrue avec un professeur du rang voulu. Donc, une recrue cherchant à devenir garde sera placée avec un garde, et ainsi de suite. Encore ici, l’entraînement varie selon le mentor : les leçons peuvent être régulières, disperses, ou encore continues (comme dans le cas d’une recrue étant toujours avec son mentor).

    Stoneclaw

Coutume des prénoms : Les noms des Stoneclaws ne changent pas du passage de l’enfance à l’âge adulte. Habituellement, il s’agit de prénoms à consonance gutturale ou africaine, mais certains membres de la meute présentent un prénom simple, sans réelle origine ou connotation. Bien que les noms à consonance spéciale soient en majorité, ils ne sont pas obligatoires.
    Exemples de prénoms libres : Fleur, Caesonia, Balestorm.
    Prénoms à consonance africaine : Huzuni, Hadjirah, Kanshu.
Entraînement des jeunes : Les jeunes Stoneclaws ont, comme Alteron, Inaria et le Grand Nord, droit à un entraînement de base diversifié. Il s’agit surtout de combats, et bien souvent, il faut que les adultes estiment les jeunes pour leur apprendre. En d’autres mots, si le jeune est jugé faible ou incapable, il lui sera difficile de participer aux activités d’entraînement. Également, pour les femelles, la participation à cet entraînement de base n’est pas donnée à toutes, alors il est nécessaire de faire preuve de persévérance. De plus, l’entraînement de base des Stoneclaws se traduit souvent à l’imitation des adultes et à l’accomplissement de tâches diverses. Il se déroule généralement de 6 mois à 2 ans.
    La chasse des jeunes : Lors de l’hiver, les jeunes Stoneclaws de plus de 1 ans doivent former un groupe afin de mener une chasse fructueuse. Le groupe, englobant tous les jeunes de la même génération (donc tous les individus allant sur leurs 2 ans), est laissé seul sur le territoire. Il s’agit ensuite de réussir à chasser un nombre suffisant de proies pour nourrir la majorité du clan. Après quoi, les jeunes ont la possibilité de choisir un rang d’adulte. Pour plus d’information, voir les Chroniques de Stoneclaw.
Changement de pouvoir : Il arrive fréquemment qu’un monarque lègue le pouvoir du clan à un fils digne. Cependant, cela n’est pas toujours le cas. En effet, lorsqu’un monarque se fait vieux, ou devient simplement inapte à diriger convenablement son clan (maladie, perte de contrôle, etc.), des prétendants au trône peuvent essayer de le déloger et de prendre sa place. Voir les Chroniques de Stoneclaw.
    Fonctionnement d'une prise de pouvoir : Généralement, il s’agit d’un individu venant se mesurer au monarque au cours d’un combat. L’individu peut « cordialement » proposer un combat ou simplement prendre le monarque par surprise. Toutefois, lorsque l’individu échoue au cours du combat ou de la prise de pouvoir, la sentence pour avoir défié un monarque est souvent l’exil ou la mort.

    Clan du Loup

Coutume des prénoms : Pour les chiens comme pour les humains, les noms sont très diversifiés. Dans certains cas, il s’agit d’un prénom libre sans réelle signification, tandis que d’autres portent un prénom ayant une signification ou origine amérindienne. En général, il n’y a pas de changement de nom de l’enfance à l’âge adulte.
    Exemples de prénoms libres : Cyrus, Smile, Sydney, Élégance.
    Exemples de prénoms amérindiens : Mojag, Liwanu, Kwanita.
La Grande Chasse aux Mammouths : La Chasse aux Mammouths se déroule généralement au printemps de chaque année dans les grandes plaines. Les jeunes loups Blackblood, ayant terminé leur entraînement avec leur maître, s’unissent avec les chiens et les humains pour abattre un ou plusieurs mammouths. Ensuite, un festin a lieu au camp.
    Fonctionnement de la Chasse aux Mammouths : Elle est généralement mise en place par l’équipe du forum. Pour les Blackbloods, c’est la dernière étape pour recevoir son ou ses tatouages et pour prouver sa valeur. Pour les humains et les chiens, il s’agit d’une coutume amenant nourriture et prospérité au Clan du Loup. Son fonctionnement diffère : parfois, les dés sont utilisés, et d’autres fois, c’est simplement du rp. Quoi qu’il en soit, le fonctionnement sera indiqué en temps et lieu.
La Grande Course : La Grande Course est une occasion où les différents villages humains se rencontrent, échangent des objets, des chiens et des amitiés. Ces festivités ont lieu avant la Grande Course, quoique le retour des traîneaux sur la ligne d’arrivée entraîne un moment de réjouissances. Ainsi, après les festivités, chaque clan humain participant à la course propose un attelage étoile qui représentera le clan. La Grande Course a lieu en hiver, à chaque 7 ans, et se clôt au Solstice d’hiver (aux alentours du 21 décembre).
    Fonctionnement de la Grande Course : Les attelages (un attelage par clan humain) se rassemblent sur la ligne de départ. Lorsque le départ est lancé, les mushers et les chiens doivent se diriger vers le Nord (territoire du Grand Nord) et abattre un bœuf musqué. Le premier attelage ramenant un bœuf musqué sur la ligne d’arrivée emporte la course.
La coutume des totems (humains seulement) : Lorsqu’un humain arrive à son 16e printemps, il entreprend un voyage dans la nature, coupé de tout. Il se débrouille seul pendant quelques jours, et la durée de son voyage dépend de chaque individu. En effet, le but de cette escapade est de trouver son totem. Une fois le totem découvert par le jeune, il peut rentrer au Clan du Loup.
    Fonctionnement de la coutume des totems : À l’été, chaque humain ayant 16 ans quitte le camp pour s’isoler dans la nature. C’est le chaman du village qui établit une date pour le départ du jeune. C’est son initiation. Il survit par lui-même en chassant, en créant un feu, en trouvant un endroit pour dormir, et ce, jusqu’à ce que son totem lui soit révélé. Une fois le totem trouvé, le jeune revient au camp, où lui sera offert une amulette de bois représentant son totem. Pour plus d’information sur les totems, voir les Chroniques du Clan du Loup.
L’entraînement des jeunes (chiens seulement) : Chaque chien possède un rang au Clan du Loup. Il est possible d’être chien de traîneau, chien de chasse, ou encore, chien de garde. Tout dépend du tempérament/travail du chien, et du jugement de l’humain s’occupant de l’animal. Ainsi, après le sevrage d’un chiot et son adoption par un humain, ce dernier décide du déroulement de l’entraînement et de l’âge auquel le chien débute cet entraînement.
    Fonctionnement de l’entraînement : Comme la variation de l’âge pour l’entraînement, les techniques sont variées pour découvrir le rang d’un chien. Il peut s’agir d’un entraînement de base diversifié, ou encore, d’un seul entraînement intensif dans une seule discipline. Également, la dureté ainsi que la durée d’un entraînement dépend du maître. C’est l’humain qui décide de l’avenir de son chien. Petite précision pour les places occupées dans un attelage (chiens de traîneau seulement) : C’est le musher qui décide de la place du chien (voir Informations et récapitulatifs pour les attelages afin de connaître les qualités d’un bon chien de tête, de pointe, de meute et de barre).
Tatouages de la honte (humains seulement) : Un tatouage de la honte est posé sur un individu (humain) qui a commit une faute. Étant donné que la gravité des fautes varie grandement, les clans humains ont instauré un code de couleurs. Ainsi, même si les clans s'entendent sur les couleurs, chaque clan possède un pictogramme spécial pour indiquer où (dans quel clan) la faute a été commise. Pour le Clan du Loup, cet icône est une mâchoire de loup posée sur le dos de la main.
    Gris : Fautes les moins dramatiques. Le clan entretient une amertume ou une rancune à l'égard de l'individu ayant le tatouage gris. Les fautes commises peuvent être des vols, des mensonges, de la manipulation, et tout ce qui est suffisant pour que l'individu soit jeté hors du clan.
    Rouge : Fautes un peu plus graves. Le clan ressent une colère ou une rage contre l'individu en question. Ce dernier peut avoir posé des actes violents, ou également avoir manipulé ou maltraité une bête ou un humain.
    Noir : Un tatouage noir représente un crime réel. Le meurtre, le viol et tout autre tentative de cette nature entrent dans cette catégorie. Advenant le retour de l'individu au tatouage noir dans le clan, il serait probablement exécuté/tué. La couleur noir est représentative d'une faute inexcusable ; c'est la pire humiliation. Ainsi, quel que soit le clan, l'individu au tatouage noir sera perçu comme un paria.

    Vallon

Coutume des prénoms : Elle est, pour le moment, absente. Les individus composant la meute provenant de différentes meutes et clans, beaucoup ont un nom simple sans signification particulière, et d’autres présentent un nom de deux syllabes anglaises. Il n’y y a donc, pour le moment, aucune particularité imposée pour les prénoms.
    Exemples de prénoms libres : Gareth, Howahkan, Hirondelle.
    Exemples de prénoms anglais : Warbound, Bonechill.
Entraînement des jeunes : Un entraînement de base est donné aux jeunes par les adultes. Il débute généralement vers 1 an, mais tout dépend du mentor qui entraîne le jeune et de la volonté, de l’engagement et de la détermination du jeune lui-même.
    Fonctionnement de l'entraînement : Les jeunes doivent soit trouver un mentor qui leur enseignerait les disciplines de base ou encore les tâches à remplir dans un certain rang, ou peuvent également prendre part à des activités en groupe avec plusieurs adultes. Certains jeunes décident plutôt d’entreprendre un voyage par eux-mêmes. D’autres encore prennent part à l’entraînement chez les Hommes.
Précision sur le Vallon : La meute du Vallon est relativement récente. Elle est née dans un élan de pacifisme et de recherche de paix entre les meutes, clans, et différentes espèces. Plusieurs jeunes, attachés aux coutumes de la meute de l’Oasis, participent encore à l’entraînement chez les Hommes.
    Futur de la meute : Des coutumes sont présentement en cours de réflexion. L’organisation des rangs, la préparation de l’entraînement et autres sont encore à l’étape d’esquisse. Pour participer à la construction du Vallon, rendez-vous dans l’Avancement des meutes !

Revenir en haut Aller en bas
 
Récapitulatif des rituels
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Récapitulatif des rituels
» Rituels
» Rituels Amazones
» Pendant que tout le monde est anmésique, fait des rituels bizarres...
» Rituels et Baptêmes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Blackblood Alliance : Dissension :: Le Berceau de l'Alliance :: L'Origine du Monde :: Tout Savoir-